Déterrage du blaireau dans l’Aube : Les Nouvelles NCA

Le préfet de l’Aube soumet à la consultation du public un projet d’arrêté autorisant une période complémentaire de vénerie sous terre du blaireau.

Source : Déterrage du blaireau dans l’Aube : Les Nouvelles NCA

Piégeage des animaux : une réglementation stricte

Environ mille piégeurs sont actifs en Loir-et-Cher. Leur activité, menée au profit des agriculteurs et des chasseurs, est très encadrée.

Source : Piégeage des animaux : une réglementation stricte

Charrey-sur-Seine | Stage de perfectionnement au piégeage pour protéger les oiseaux issus de souche sauvage

Dans le cadre du projet de repeuplement des espèces en diminution, perdrix grises et faisans, un stage de formation et de perfectionnement au piégeage du renard a été organisé, jeudi, à Charrey-sur-Seine par la Fédération des chasseurs de la Côte-d’Or (FDC 21). Le stage a été dirigé par Cyril Pardon, technicien cynégétique petit gibier de la FDC21.Voyons en images la pose du piège.: un Bélisle.

Source : Charrey-sur-Seine | Stage de perfectionnement au piégeage pour protéger les oiseaux issus de souche sauvage

Des études scientifiques au secours du renard

Des études scientifiques au secours du renard

via Des études scientifiques au secours du renard

« Chaque année, 500.000 renards sont tués: c’est un plan d’extermination »

« Chaque année, 500.000 renards sont tués: c’est un plan d’extermination »

via « Chaque année, 500.000 renards sont tués: c’est un plan d’extermination »

Exprimez-vous contre le déterrage de blaireaux dans l’Aube ! : Les Nouvelles NCA

Source : Exprimez-vous contre le déterrage de blaireaux dans l’Aube ! : Les Nouvelles NCA

Saint-Martin-Longueau Un piège administratif pour l’éleveur de poules – Compiègne et environs – Courrier picard

Roger Courtiol conteste une amende reçue pour l’utilisation d’un piège à renards qu’il avait installé pour protéger son élevage de poules […] – Compiègne et environs – Le Courrier picard

Source : Saint-Martin-Longueau Un piège administratif pour l’éleveur de poules – Compiègne et environs – Courrier picard

Région Lorraine | Chimie ou prédation naturelle ?

Source : Région Lorraine | Chimie ou prédation naturelle ?

Déterrage des blaireaux : une technique de chasse qui fait bondir les associations – Sciencesetavenir.fr

Par Anne-Sophie TassartVoir tous ses articlesPublié le 27-07-2016 à 14h30Mis à jour à 16h03A+A-Plusieurs préfets ont adopté des arrêtés afin de permettre, voire de prolonger, le déterrage des blaireaux dans leur département.Le déterrage des blaireaux d’Eurasie (Meles meles) se poursuivra jusqu’en septembre 2016 dans de nombreux départements français. © Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPALe déterrage des blaireaux d’Eurasie (Meles meles) se poursuivra jusqu’en septembre 2016 dans de nombreux départements français. © Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPAPartagerPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+Partager sur LinkedinEnvoyer cet article à un amiRéagir0Recevoir les alertesÀ lire aussi Les blaireaux bagarreurs vieillissent plus vite Un blaireau découvre un site de l’Age du Bronze près de Stonehenge 20 espèces consacrées par le Tour de France de la BiodiversitéCHASSE. Entre mai et février, le déterrage des blaireaux d’Eurasie (Meles meles) est pratiqué dans plusieurs départements français grâce à l’adoption de plusieurs arrêtés. Des périodes de chasse complémentaires ont également été adoptées par quelques départements comme la Somme, le Loiret ou encore l’Essonne où certains internautes ont fait part de leur désaccord.Les blaireaux à la merci des chiensLa technique du déterrage consiste tout d’abord à repérer un terrier d’intérêt (celui d’un renard ou d’un blaireau) pour ensuite nettoyer l’entrée afin de permettre le passage d’un chien. Celui-ci a pour rôle d’acculer la proie jusqu’à ce que son maître puisse la déterrer. Là, le blaireau peut être saisi soit à l’aide de pinces, soit à mains nues pour être tué à coup de dague dans le cœur ou de carabine. Cette pratique est dénoncée par de nombreuses associations de protection animale mais elle perdure. Pourtant, selon l’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages), la vénerie sous terre -l’autre nom du déterrage de blaireaux- est « le mode de chasse le plus violent d’Europe ». En effet, dans certaines vidéos tournées par des chasseurs, on peut apercevoir le blaireau déterré, être laissé à la merci de

Source : Déterrage des blaireaux : une technique de chasse qui fait bondir les associations – Sciencesetavenir.fr

Rassemblement contre la chasse et le piégeage | Event in …

Source : Rassemblement contre la chasse et le piégeage | Event in …

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :