Epône : six mois de prison ferme pour avoir maltraité son chiot – Le Parisien

Les policiers ont découvert l’animal de 8 mois dans une cave sans lumière.Un habitant d’Epône, âgé de 28 ans, a été condamné ce jeudi à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles.L’homme va aussi devoir payer les réparations de la voiture de police qu’il avait visée avec des pierres, lors de son interpellation, dont le coût est estimé à 2 500 €. Il a également été condamné à verser 1 000 € de dommages et intérêts aux huit agents de police pris à partie ce jour-là.

Source : Epône : six mois de prison ferme pour avoir maltraité son chiot – Le Parisien

Draguignan : six mois de prison ferme pour avoir tué le chat « Chevelu » à coups de pied

L’homme de 28 ans avait tué le chat prénommé Chevelu à coups de pied, en mai dernier. Il a été condamné à six mois de prison ferme et une interdiction à vie de posséder un animal a été prononcée.

Source : Draguignan : six mois de prison ferme pour avoir tué le chat « Chevelu » à coups de pied

Villeneuve-saint-georges : 6 mois de prison ferme pour avoir battu son chien – Le Parisien

L’habitant de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) avait été inquiété pour des faits similaires en 2013, mais la procédure avait été classée sans suite. «Ca ne m’arrive pas tout le temps, je ne le frappe pas s’il ne fait pas de connerie», s’est défendu jeudi le prévenu.

Source : Villeneuve-saint-georges : 6 mois de prison ferme pour avoir battu son chien – Le Parisien

Maine-et-Loire : un procès au nom d’Uno, l’épagneul enterré vivant – Le Parisien

Surpris par un voisin alors qu’il enterrait son chien vivant, un chasseur était jugé jeudi à Saumur (Maine-et-Loire). Huit mois de prison avec sursis ont été requis.

Source : Maine-et-Loire : un procès au nom d’Uno, l’épagneul enterré vivant – Le Parisien

Edition de Vesoul Haute-Saône | Un an de prison ferme pour l’ex-président de la fédération de chasse de Haute-Saône

Source : Edition de Vesoul Haute-Saône | Un an de prison ferme pour l’ex-président de la fédération de chasse de Haute-Saône

Dax : 200 chasseurs attendus au soutien de l’homme à la pelle – Sud Ouest.fr

Son image en slip, armé d’une pelle, avait tourné en boucle sur les réseaux sociaux, en novembre 2015. Le Landais sera jugé jeudi

Source : Dax : 200 chasseurs attendus au soutien de l’homme à la pelle – Sud Ouest.fr

Un Ardennais condamné pour braconnage

Source : Un Ardennais condamné pour braconnage

Une bande de braconniers jugés à Guéret

C’est une affaire qui remonte à 2013 qui a été jugée ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Guéret. Un réseau de braconniers a été démantelé il y a trois ans, mais les protagonistes étaient absents de leur procès ce jeudi.Deux d’entre eux ont été condamnés à de la prison ferme.

Source : Une bande de braconniers jugés à Guéret

Biterrois : une altercation entre un chasseur et un propriétaire dégénère

Un différend entre un chasseur et le propriétaire d’un terrain à Sérignan-plage dégénère. Le chasseur tire en l’air ; il devra s’expliquer devant le tribunal correctionnel.

Dimanche, la brigade de Valras est intervenue pour régler un différend entre un chasseur et le propriétaire d’un terrain à Sérignan-plage. Leurs deux chiens s’étaient battus et, entre les deux hommes, le ton est monté bien plus haut qu’il n’aurait dû. Les militaires ont donc recherché ce trentenaire qui avait, lors de cette dispute, tiré deux coups de fusil en l’air pour intimider le propriétaire du terrain. Ce dernier, estimant que son chien n’avait pas à être agressé dans sa vigne et ce, malgré la partie de chasse en cours.

Trente chasseurs ont été contrôlés

Trente chasseurs ont donc été contrôlés dimanche par les militaires, les gardes de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et les membres de la fédération de chasse. Le lundi, le suspect s’est finalement rendu la brigade de gendarmerie de Valras, où il a été placé en garde à vue. Il a immédiatement reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Son arme a été confisquée et détruite. Il devra expliquer son geste devant la justice dans les prochains jours.

Garder son calme !

Les gendarmes qui ont travaillé sur cette affaire rappellent : « Il est bon de garder son calme lors des parties de chasse, de respecter les règles liées à la détention d’une arme à feu, mais aussi de respecter les propriétés privées d’autrui. Tout cela afin qu’aucun drame ne se produise. »

Source : Biterrois : une altercation entre un chasseur et un propriétaire dégénère

La vidéo de la semaine : justice pour Jupiter, ce chat tué d’une balle dans la tête en Ariège – 18/09/2016 – ladepeche.fr

Source : La vidéo de la semaine : justice pour Jupiter, ce chat tué d’une balle dans la tête en Ariège – 18/09/2016 – ladepeche.fr

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :