Coup dur pour les producteurs de foie gras. Après l’annonce de cas de grippe aviaire en France, le Japon a interdit les importations de volailles et d’autres produits avicoles français, vendredi 4 décembre, dont le foie gras. Celui-ci est très prisé au moment des fêtes de fin d’année dans ce pays, qui est le premier importateur de ce produit de luxe.

Les produits fabriqués avant le 23 octobre sont acceptés

« Le Japon a interdit les importations de volaille et de produits issus de la volaille française dont la production est postérieure au 23 octobre », a déclaré un responsable du ministère de l’Agriculture, précisant que cette date avait été choisie en prenant en considération la période de vingt et un jours d’incubation de la maladie. « Les produits de la volaille, dont le foie gras, fabriqués et emballés avant le 23 octobre, peuvent être importés », a-t-il ajouté. « Ceux produits après cette date sont interdits pour éviter que le virus ne soit introduit au Japon. »

Cette décision fait suite à la découverte de cas de grippe aviaire dans des élevages français. Si l’exportation d’oiseaux vivants et d’œufs de Dordogne est désormais interdite, le ministère de l’Agriculture français a pourtant rappelé « que l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viande, d’œufs, de foie gras, et plus généralement de tout produit alimentaire ».