Plongée dans les orchidées d’Avon – 18/05/2017 – La Nouvelle République Deux-Sèvres

Source : Plongée dans les orchidées d’Avon – 18/05/2017 – La Nouvelle République Deux-Sèvres

Trois chevreuils sauvés des eaux dans le Saint-Quentinois – Le Courrier Picard

Source : Trois chevreuils sauvés des eaux dans le Saint-Quentinois – Le Courrier Picard

Doubs: mort d’un lynx criblé de plomb

Un lynx criblé de plombs, qui s’était attaqué à un élevage de brebis, est décédé dans le Doubs lors de sa capture par un centre spécialisé dans l…

Source : Doubs: mort d’un lynx criblé de plomb

Collision avec un animal sauvage : On peut les sauver ! – 14/02/2017 – La Nouvelle République Vienne

Source : Collision avec un animal sauvage : On peut les sauver ! – 14/02/2017 – La Nouvelle République Vienne

Le ministère de l’écologie lance une consultation publique sur le lynx – France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Le lynx est bien présent dans le massif du Jura. La consultation vise à renouveler l’arrêté ministériel qui autorise le centre Athenas dans le Jura à capturer, soigner, relâcher cette espèce protégée.

Source : Le ministère de l’écologie lance une consultation publique sur le lynx – France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Le blaireau, l’ingénieur des terriers très présent en Eure-et-Loir – Chartres (28000) – L’Echo Républicain

Le blaireau, plus gros animal des mustélidés, est un expert des galeries souterraines. Myope et carnivore, ce “petit ours” partage sa tanière avec le renard. Depuis aujourd’hui, il n’est pas chassable jusqu’au 15 mars.

Source : Le blaireau, l’ingénieur des terriers très présent en Eure-et-Loir – Chartres (28000) – L’Echo Républicain

Creuse : retour à la vie sauvage pour un chat forestier blessé – Ars (23480) – Le Populaire du Centre

Après quatre mois de soins intensifs dans les « services d’urgences » limousins et auvergnats de la faune sauvage, un jeune chat forestier a été réintroduit ce mardi dans son milieu naturel par les agents de l’ONCFS et par les soigneurs bénévoles. Juste à temps pour la saison des amours.

Source : Creuse : retour à la vie sauvage pour un chat forestier blessé – Ars (23480) – Le Populaire du Centre

Sarthe. Les gendarmes sauvent deux cerfs en fâcheuse posture

Ils auraient pu y laisser leur peau: deux cerfs qui luttaient se sont retrouvés empêtrés hier dans du fil de fer. Ce sont les gendarmes et les agents de la

Source : Sarthe. Les gendarmes sauvent deux cerfs en fâcheuse posture

Année catastrophique pour le petit gibier – 05/09/2016 – La Nouvelle République Indre

L’Association de gestion et de régulation des prédateurs de l’Indre (AGRP 36), réunie vendredi, évoque une année noire “ historique ” pour le petit gibier.

Source : Année catastrophique pour le petit gibier – 05/09/2016 – La Nouvelle République Indre

Déterrage des blaireaux : une technique de chasse qui fait bondir les associations – Sciencesetavenir.fr

Par Anne-Sophie TassartVoir tous ses articlesPublié le 27-07-2016 à 14h30Mis à jour à 16h03A+A-Plusieurs préfets ont adopté des arrêtés afin de permettre, voire de prolonger, le déterrage des blaireaux dans leur département.Le déterrage des blaireaux d’Eurasie (Meles meles) se poursuivra jusqu’en septembre 2016 dans de nombreux départements français. © Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPALe déterrage des blaireaux d’Eurasie (Meles meles) se poursuivra jusqu’en septembre 2016 dans de nombreux départements français. © Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPAPartagerPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+Partager sur LinkedinEnvoyer cet article à un amiRéagir0Recevoir les alertesÀ lire aussi Les blaireaux bagarreurs vieillissent plus vite Un blaireau découvre un site de l’Age du Bronze près de Stonehenge 20 espèces consacrées par le Tour de France de la BiodiversitéCHASSE. Entre mai et février, le déterrage des blaireaux d’Eurasie (Meles meles) est pratiqué dans plusieurs départements français grâce à l’adoption de plusieurs arrêtés. Des périodes de chasse complémentaires ont également été adoptées par quelques départements comme la Somme, le Loiret ou encore l’Essonne où certains internautes ont fait part de leur désaccord.Les blaireaux à la merci des chiensLa technique du déterrage consiste tout d’abord à repérer un terrier d’intérêt (celui d’un renard ou d’un blaireau) pour ensuite nettoyer l’entrée afin de permettre le passage d’un chien. Celui-ci a pour rôle d’acculer la proie jusqu’à ce que son maître puisse la déterrer. Là, le blaireau peut être saisi soit à l’aide de pinces, soit à mains nues pour être tué à coup de dague dans le cœur ou de carabine. Cette pratique est dénoncée par de nombreuses associations de protection animale mais elle perdure. Pourtant, selon l’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages), la vénerie sous terre -l’autre nom du déterrage de blaireaux- est « le mode de chasse le plus violent d’Europe ». En effet, dans certaines vidéos tournées par des chasseurs, on peut apercevoir le blaireau déterré, être laissé à la merci de

Source : Déterrage des blaireaux : une technique de chasse qui fait bondir les associations – Sciencesetavenir.fr

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :