Des reptiles à (re) découvrir – 11/06/2015 – La Nouvelle République Loir-et-Cher

Des reptiles à (re) découvrir – 11/06/2015 – La Nouvelle République Loir-et-Cher.

Publicités

Les chauves-souris Batman en Brenne – Indre

Les chauves-souris Batman en Brenne – 20/03/2015 – La Nouvelle République Indre.

Jean-Michel Derei a volé avec les oiseaux

Jean-Michel Derei expose une cinquantaine de clichés qui nous font découvrir la Brenne vu du ciel.

Le Blanc. Habitué de la Brenne, le photographe bénédictin présente jusqu’à fin décembre à l’Écomusée, ses clichés réalisés en ULM.

Survoler la Brenne en ULM permet de découvrir le territoire d’une façon originale. Même si elle n’est pas consacrée exclusivement au pays des Mille Étangs, l’exposition présentée actuellement à l’Écomusée de Château-Naillac en donne un aperçu. Son auteur, Jean-Michel Derei, Parisien de mère berrichonne, a débuté sa carrière de photographe à 22 ans. Celle-ci l’emmènera dans trente-cinq pays, sur les cinq continents, pendant plus de vingt ans. Installé à Saint-Benoît-du-Sault depuis 1998, la recherche d’une nouvelle approche lui fait revisiter le territoire de l’Indre sous le signe du mouvement.

Le résultat probant de 150 heures de vol

En quinze mois de réflexion et 150 heures de vol avec deux pilotes d’ULM, il redécouvre à sa manière la vie d’un pays, ses éclairages saisonniers, ses activités rurales, la richesse de ses événements. Un nouveau regard est proposé par ce voyageur planétaire, heureux d’avoir atterri en Berry, à travers cette magnifique exposition d’une cinquantaine de clichés.
Le photographe a trouvé de nouvelles pistes d’envol, dont celle de l’aérodrome du Pêchereau. La découverte d’angles de travail inédits, une passion d’enfance pour le patrimoine historique donnent le ton à cette exposition à voir jusqu’au 31 décembre, dans les salles du château Naillac. Les photos présentées sont tirées de son livre L’Indre à vol d’oiseau, nouveau regard sur la vie d’un pays qui vient de paraître. Et la Brenne est loin d’être oubliée dans ces superbes clichés.

Exposition visible jusqu’au 31 décembre Écomusée de La Brenne, château Naillac au Blanc. Tél. 02.54.37.25.20. L’Indre à vol d’oiseau, Jean-Michel Derei : 32 €, Éditions La Bouinotte.

viaJean-Michel Derei a volé avec les oiseaux – 24/11/2013 – La Nouvelle République.

Les chauves-souris à la maison de l’environnement – Indre-et-Loire

 

Une très intéressante exposition jusqu’au 18 décembre.

 

 

En venant visiter à la Maison communautaire de l’environnement l’exposition du Muséum d’histoire naturelle de Bourges, sur les chauves-souris, les amateurs pourront découvrir le monde fascinant des maîtresses de la nuit. On apprend, par exemple, tout ce qui concerne leur cycle de vie, avec une longévité de 5 à 15 ans, les techniques de chasse avec l’utilisation de l’écholocation et l’émission d’ultrasons pour éviter les obstacles. L’exposition nous apprend aussi les proies visées par la chauve-souris, les dangers qui la guettent à la suite de causes humaines ou naturelles, comme les prédateurs. Enfin, des conseils sont prodigués pour appliquer les remèdes afin de protéger l’espèce.
Exposition visible jusqu’au 18 décembre à la Maison communautaire de l’environnement à Joué-lès-Tours.

viaLes chauves-souris à la maison de l’environnement – 20/11/2013 – La Nouvelle République Indre-et-Loire.

Le loup s’invite à la médiathèque: Indre

Entre panneaux thématiques et vitrine, on connaîtra tout sur le loup. Entre panneaux thématiques et vitrine, on connaîtra tout sur le loup.

Depuis quelques jours, la médiathèque d’Issoudun présente une exposition sur le loup, dans le hall du centre Albert-Camus et dans celui de la médiathèque elle-même. Si un beau loup blanc, grandeur nature, attire le regard, ce sont les panneaux thématiques qui apprennent qui est cet animal tellement craint. Qui est le loup ? Que mange ce grand prédateur qui sent ses proies à 300 mètres de distance, qui ne chasse jamais en solitaire mais toujours en meute, qui apprécie les grands gibiers, tels que les élans, les cerfs, les rennes, mais a la réputation terrifiante d’égorger à loisir les troupeaux de brebis ?

Le hurlement du loup porte jusqu’à dix kilomètres et utilise toute une gamme de nuances pour communiquer avec ses congénères : pour les contacter, les alerter, localiser un individu. Ce loup, dont la voix est expressive, comme les mouvements de sa queue, ses mimiques faciales. Un loup capable d’amour, malicieux et blagueur avec ses congénères.
Quant à la vie propre du loup, elle est très codifiée. Un dominant domine la meute chaque année, il peut être remplacé à chaque période de rut. La louve met bas huit à quatorze louveteaux dans un terrier, dans le territoire de la meute qui s’étend de 280 à 720 km2.
Gardons pour le secret de la visite tout ce qui concerne le mythe du loup depuis les temps anciens : ange ou démon, sage ou cruel…
Sous vitrine, on découvre des documents de Léon Barré, ancien commandant des sapeurs-pompiers, et qui a fait don de 1.157 ouvrages à la ville, dont cinquante volumes rares et quatre cent cinquante volumes reliés dans la peau de l’animal chassé.

« A la découverte du loup », hall de la médiathèque à Issoudun, visible jusqu’au 26 janvier, mardi et vendredi, de 13 h à 19 h ; mercredi et samedi, de 10 h à 12 h et de 13 h à 18 h ; jeudi, de 14 à 18 h. Fermeture le 26 décembre et le 2 janvier.

Cor. NR : Micheline Bougnoux

viaLe loup s’invite à la médiathèque – La Nouvelle République Indre.

A la découverte du hérisson – Indre

 

Michèle Flageul (à droite) propose cette exposition. Michèle Flageul (à droite) propose cette exposition.

 

 

Jusqu’au 31 août, la bibliothèque accueille une exposition étonnante, consacrée au hérisson. Vingt panneaux pour mieux connaître et apprécier cet animal, secret et étonnant, qui se trouve partout dans nos jardins, dans les allées des bois et sous-bois, mais dont nous ignorons l’essentiel. Avec le concours de l’Association pour la protection des animaux sauvages et le Sanctuaire des hérissons de Fouencamps (Somme), Michèle Flageul, responsable de la bibliothèque, aidée de bénévoles, a confectionné des tableaux didactiques qui décrivent la vie de l’animal, ses secrets, mais donne aussi quelques clés pour mieux le comprendre et l’apprécier. Au passage, l’exposition démonte quelques idées reçues. Si, en théorie, le hérisson peut vivre une dizaine d’années, dans les faits, peu dépassent les deux ans.

Bibliothèque ouverte pendant les vacances le mercredi de 10 h à 12 h ; le vendredi, de 16 h 30 à 19 h ; fermée du 1er au 15 août inclus.

viaA la découverte du hérisson – Communes – Indre – Nouvelle République.

La Bibliothèque municipale de Clion propose une nouvelle exposition qui a pour thème « Hérisson mon ami ».

La Bibliothèque municipale de Clion propose une nouvelle exposition qui a pour thème « Hérisson mon ami ».
Cette exposition vous permettra de mieux connaître et protéger ce petit animal de nos jardins. Elle est visible à la Bibliothèque de Clion de juillet à septembre.

En collaboration avec les associations « Le sanctuaire des hérissons » et « l’ASPAS », vous pourrez découvrir, en plus de l’expo, un diaporama expliquant la vie du hérisson et tester vos connaissances à l’aide d’un petit quizz.

Vous trouverez en pièce jointe une affiche .

Sites à visiter : http://forumnews.homeip.net/herisson/index.html   http://www.aspas-nature.org/

Bien cordialement,

Mme Michèle Flageul,
Responsable de la Bibliothèque municipale de Clion

Horaires d’ouverture de la Bibliothèque en été :
Mercredi : 10h – 12h
Vendredi : 16h30 – 19h

Fermeture du 1er au 15 août 2012.

affiche.pdf affiche.pdf
56 Ko   Afficher   Télécharger

%d blogueurs aiment cette page :