Un festival chinois de la viande de chien annulé – Vegemag

Une belle victoire pour les défenseurs des animaux en Chine. La ville de Yulin, dans le sud-ouest du pays, a vu son festival de la viande de chien, prévu pour la fin juin, annulé cette

Source : Un festival chinois de la viande de chien annulé – Vegemag

Publicités

PUISSANT APPEL POUR QUE SOIT ÉLABORÉE « LA LOI CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE » – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : PUISSANT APPEL POUR QUE SOIT ÉLABORÉE « LA LOI CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE » – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Il se venge des défenseurs des animaux en posant un geste inimaginable à ce chien. – Ayoye

Source : Il se venge des défenseurs des animaux en posant un geste inimaginable à ce chien. – Ayoye

Transpercée de 2 flèches et destinée à être mangée, elle a été laissée pour morte dans la rue

Quivver, une petite chienne, est retrouvée dans la rue avec deux flèches dans le corps. Sa guérison est un véritable miracle.

Source : Transpercée de 2 flèches et destinée à être mangée, elle a été laissée pour morte dans la rue

UN JEUNE OURS ÉGARÉ A ÉTÉ CAPTURÉ, DÉPOUILLÉ VIVANT PUIS BRÛLÉ A SICHUAN (四川) – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : UN JEUNE OURS ÉGARÉ A ÉTÉ CAPTURÉ, DÉPOUILLÉ VIVANT PUIS BRÛLÉ A SICHUAN (四川) – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Cet homme a libéré et sauvé 1000 chiens du festival de la viande canine de Yulin en Chine ! BRAVO MONSIEUR !

Source : Cet homme a libéré et sauvé 1000 chiens du festival de la viande canine de Yulin en Chine ! BRAVO MONSIEUR !

QUE S’EST-IL PASSE À FOSHAN (佛山). GUANGDONG (广东)? Qu’est-ce « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理» ? – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : QUE S’EST-IL PASSE À FOSHAN (佛山). GUANGDONG (广东)? Qu’est-ce « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理» ? – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Le scandale des chiens torturés par une faculté de médecine en Chine – Sciencesetavenir.fr

Après la large diffusion d’une vidéo montrant plusieurs chiens dans un état de santé précaire, l’Université chinoise Xi’an Medical School reconnaît des actes de cruauté.Les chiens étaient placés mourant sur le toit de l’un des bâtiments du campus. © China Xinhua News / TwitterLes chiens étaient placés mourant sur le toit de l’un des bâtiments du campus. © China Xinhua News / TwitterPartagerPartager sur Facebook214Partager sur Twitter0Partager sur Google+37Partager sur Linkedin0Envoyer cet article à un amiRéagir0Recevoir les alertesÀ lire aussi La bile d’ours, un commerce toujours actif Quelles sanctions en cas de maltraitrance animale ? Cruauté animale : les réseaux sociaux s’alarment en Amérique latineTORTURE. La Xi’an Medical School (Chine) est la cible de toutes les critiques depuis qu’une vidéo largement diffusée sur internet a mis en lumière l’état déplorable dans lequel cette faculté de médecine laisse les chiens dont elle se sert comme cobayes. Les animaux sont placés sur le toit d’un des bâtiments du campus, aucun abri ne les protègent des intempéries. Certains tremblent de froid, d’autres sont déjà morts. Il y a en a qui saignent encore et qui sont parcourus de spasmes. L’un d’entre eux tente tant bien que mal de se déplacer mais il faut pouvoir éviter les corps de ses congénères qui jonchent le sol. De toutes façons, il est trop maigre pour que les autres puissent réellement le sentir se déplacer… Ils sont une douzaine au milieu des déchets constitués essentiellement du matériel médical qui a servi aux expérimentations. La plupart présentent des plaies au ventre : ils ont été ouvert afin que les étudiants en médecine s’entraînent aux points de suture. Un des élèves qui a participé à ce type d’expérience indique que si les chiens ont tous un lien noué autour de la gueule, c’est pour empêcher des morsures pendant que les futurs médecins pratiquent les gestes chirurgicaux. Mais les animaux n’ont pas eu seulement la gueule d’attachée, leurs membres l’ont été également avec des linges médicaux. Un professeur qui souhaite garder l’anonymat confie qu’ils ont aussi été drogués.Il est vrai que nous ne leur avons pas donné assez de soin » – la porte-parole de l’UniversitéLa réaction de l’Université ? Selon le média News Xinhuanet, elle a présenté des excuses au début du mois de décembre 2015. Elle reconnaît les actes de cruauté dont elle est accusée mais maintient que l’utilisation de ses chiens pour les expérimentations cliniques était réglementaire. La porte-parole de la faculté de médecine, Xiong Dongmei, a annoncé que toutes les expériences sur les animaux ont été temporairement suspendues. « Ces chiens ont été euthanasiés. Ils étaient sur le point de mourir quand la vidéo a été tournée. Il est vrai que nous ne leur avons pas donné assez de soin », a déclaré Dongmei. Selon le Shanghaiist, en plus des chiens mourant, une vingtaine d’autres animaux attendaient de subir le même sort. Ces derniers ont été trouvé attachés à des canalisations, blottis les uns contre les autres. Officiellement, la Chine estime que les expériences cliniques ne doivent pas empêcher le soin des animaux et que la douleur administrée doit être minimale.

Source : Le scandale des chiens torturés par une faculté de médecine en Chine – Sciencesetavenir.fr

Chine : sept personnes arrêtées pour avoir vendu des pattes d’ours

HARBIN, 18 septembre (Xinhua) — La police de la province chinoise du Heilongjiang (nord-est) a arrêté sept personnes suspectées de faire du commerce de produits issus d’animaux sauvages en voie de disparition, y compris les pattes d’ours.

En juillet, la police forestière de la ville de Qiqihar, dans le Heilongjiang, a arrêté trois membres d’un gang dans la région autonome de Mongolie intérieure, confisquant plus de 100 kilos de pattes d’ours bruns, des animaux placés sous la protection officielle de l’Etat.

Plus de 250 kilos d’autres parties d’animaux sauvages, tels que des bois de cerfs, ont été également saisis, selon la police.

Les autres suspects ont été arrêtés ensuite dans la ville de Qiqihar et dans la province voisine du Jilin.

Les personnes faisant le commerce de produits issus d’animaux sauvages en voie de disparition encourent en Chine une peine maximale de dix ans de prison .

Source : Chine : sept personnes arrêtées pour avoir vendu des pattes d’ours – french.xinhuanet.com

TIANJIN (天津): SOLIDARITE HOMMES-ANIMAUX – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : TIANJIN (天津): SOLIDARITE HOMMES-ANIMAUX – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :