Des porcs vivants pour tester des sièges bébés

Sept cochons sont morts, sur un total d’une quinzaine, utilisés par des scientifiques chinois pour simuler des accidents de la route avec des sièges pour enfants.

Source : Des porcs vivants pour tester des sièges bébés

Les taxis-chiens, une réalité douloureuse pour nos amis les animaux

C’est une nouvelle mode qui fait fureur en Chine mais qui est tout simplement odieuse. En effet, sur plusieurs photos, on peut découvrir des chiens attachés à des pousse-pousse pour transporter des êtres humains. Une véritable torture pour les pauvres bêtes qui font ce travail de longues heures chaque jour. Le non-respect des animaux On […]

Source : Les taxis-chiens, une réalité douloureuse pour nos amis les animaux

Violemment battue pour avoir sauvé des chiens

Source : 20 Minutes

Les touristes chinois sont plus conscients de la protection des animaux sauvages (journal)

Source : Les touristes chinois sont plus conscients de la protection des animaux sauvages (journal)

CHOC : des chiots vivants à attraper dans un jeu d’arcade en Chine (VIDÉO)

Une vidéo montrant des chiots vivants enfermés dans un jeu d’arcade a fait polémique sur Twitter. Ces animaux, prisonniers dans des conditions déplorables, servent de « ca…

Source : CHOC : des chiots vivants à attraper dans un jeu d’arcade en Chine (VIDÉO)

COMMENT UNE « ENTREPRISE » ILLEGALE CHINOISE DE VIANDE DE CHIEN S’EST INTRODUITE A LA « 15ème FOIRE INTERNATIONALE DE PRODUITS AGRICOLES » ? – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : COMMENT UNE « ENTREPRISE » ILLEGALE CHINOISE DE VIANDE DE CHIEN S’EST INTRODUITE A LA « 15ème FOIRE INTERNATIONALE DE PRODUITS AGRICOLES » ? – Une Loi Pour les Animaux de Chine

En Chine, des milliers de mastiffs tibétains abandonnés toujours en errance · Paris Match.be

Énormes bêtes pleines de poils jadis à la réputation prestigieuse, les mastiffs tibétains connaissent depuis quelques années un bien triste sort.

Source : En Chine, des milliers de mastiffs tibétains abandonnés toujours en errance · Paris Match.be

Un festival chinois de la viande de chien annulé – Vegemag

Une belle victoire pour les défenseurs des animaux en Chine. La ville de Yulin, dans le sud-ouest du pays, a vu son festival de la viande de chien, prévu pour la fin juin, annulé cette

Source : Un festival chinois de la viande de chien annulé – Vegemag

PUISSANT APPEL POUR QUE SOIT ÉLABORÉE « LA LOI CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE » – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : PUISSANT APPEL POUR QUE SOIT ÉLABORÉE « LA LOI CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE » – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Il se venge des défenseurs des animaux en posant un geste inimaginable à ce chien. – Ayoye

Source : Il se venge des défenseurs des animaux en posant un geste inimaginable à ce chien. – Ayoye

Transpercée de 2 flèches et destinée à être mangée, elle a été laissée pour morte dans la rue

Quivver, une petite chienne, est retrouvée dans la rue avec deux flèches dans le corps. Sa guérison est un véritable miracle.

Source : Transpercée de 2 flèches et destinée à être mangée, elle a été laissée pour morte dans la rue

UN JEUNE OURS ÉGARÉ A ÉTÉ CAPTURÉ, DÉPOUILLÉ VIVANT PUIS BRÛLÉ A SICHUAN (四川) – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : UN JEUNE OURS ÉGARÉ A ÉTÉ CAPTURÉ, DÉPOUILLÉ VIVANT PUIS BRÛLÉ A SICHUAN (四川) – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Cet homme a libéré et sauvé 1000 chiens du festival de la viande canine de Yulin en Chine ! BRAVO MONSIEUR !

Source : Cet homme a libéré et sauvé 1000 chiens du festival de la viande canine de Yulin en Chine ! BRAVO MONSIEUR !

QUE S’EST-IL PASSE À FOSHAN (佛山). GUANGDONG (广东)? Qu’est-ce « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理» ? – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : QUE S’EST-IL PASSE À FOSHAN (佛山). GUANGDONG (广东)? Qu’est-ce « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理» ? – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Le scandale des chiens torturés par une faculté de médecine en Chine – Sciencesetavenir.fr

Après la large diffusion d’une vidéo montrant plusieurs chiens dans un état de santé précaire, l’Université chinoise Xi’an Medical School reconnaît des actes de cruauté.Les chiens étaient placés mourant sur le toit de l’un des bâtiments du campus. © China Xinhua News / TwitterLes chiens étaient placés mourant sur le toit de l’un des bâtiments du campus. © China Xinhua News / TwitterPartagerPartager sur Facebook214Partager sur Twitter0Partager sur Google+37Partager sur Linkedin0Envoyer cet article à un amiRéagir0Recevoir les alertesÀ lire aussi La bile d’ours, un commerce toujours actif Quelles sanctions en cas de maltraitrance animale ? Cruauté animale : les réseaux sociaux s’alarment en Amérique latineTORTURE. La Xi’an Medical School (Chine) est la cible de toutes les critiques depuis qu’une vidéo largement diffusée sur internet a mis en lumière l’état déplorable dans lequel cette faculté de médecine laisse les chiens dont elle se sert comme cobayes. Les animaux sont placés sur le toit d’un des bâtiments du campus, aucun abri ne les protègent des intempéries. Certains tremblent de froid, d’autres sont déjà morts. Il y a en a qui saignent encore et qui sont parcourus de spasmes. L’un d’entre eux tente tant bien que mal de se déplacer mais il faut pouvoir éviter les corps de ses congénères qui jonchent le sol. De toutes façons, il est trop maigre pour que les autres puissent réellement le sentir se déplacer… Ils sont une douzaine au milieu des déchets constitués essentiellement du matériel médical qui a servi aux expérimentations. La plupart présentent des plaies au ventre : ils ont été ouvert afin que les étudiants en médecine s’entraînent aux points de suture. Un des élèves qui a participé à ce type d’expérience indique que si les chiens ont tous un lien noué autour de la gueule, c’est pour empêcher des morsures pendant que les futurs médecins pratiquent les gestes chirurgicaux. Mais les animaux n’ont pas eu seulement la gueule d’attachée, leurs membres l’ont été également avec des linges médicaux. Un professeur qui souhaite garder l’anonymat confie qu’ils ont aussi été drogués.Il est vrai que nous ne leur avons pas donné assez de soin » – la porte-parole de l’UniversitéLa réaction de l’Université ? Selon le média News Xinhuanet, elle a présenté des excuses au début du mois de décembre 2015. Elle reconnaît les actes de cruauté dont elle est accusée mais maintient que l’utilisation de ses chiens pour les expérimentations cliniques était réglementaire. La porte-parole de la faculté de médecine, Xiong Dongmei, a annoncé que toutes les expériences sur les animaux ont été temporairement suspendues. « Ces chiens ont été euthanasiés. Ils étaient sur le point de mourir quand la vidéo a été tournée. Il est vrai que nous ne leur avons pas donné assez de soin », a déclaré Dongmei. Selon le Shanghaiist, en plus des chiens mourant, une vingtaine d’autres animaux attendaient de subir le même sort. Ces derniers ont été trouvé attachés à des canalisations, blottis les uns contre les autres. Officiellement, la Chine estime que les expériences cliniques ne doivent pas empêcher le soin des animaux et que la douleur administrée doit être minimale.

Source : Le scandale des chiens torturés par une faculté de médecine en Chine – Sciencesetavenir.fr

Chine : sept personnes arrêtées pour avoir vendu des pattes d’ours

HARBIN, 18 septembre (Xinhua) — La police de la province chinoise du Heilongjiang (nord-est) a arrêté sept personnes suspectées de faire du commerce de produits issus d’animaux sauvages en voie de disparition, y compris les pattes d’ours.

En juillet, la police forestière de la ville de Qiqihar, dans le Heilongjiang, a arrêté trois membres d’un gang dans la région autonome de Mongolie intérieure, confisquant plus de 100 kilos de pattes d’ours bruns, des animaux placés sous la protection officielle de l’Etat.

Plus de 250 kilos d’autres parties d’animaux sauvages, tels que des bois de cerfs, ont été également saisis, selon la police.

Les autres suspects ont été arrêtés ensuite dans la ville de Qiqihar et dans la province voisine du Jilin.

Les personnes faisant le commerce de produits issus d’animaux sauvages en voie de disparition encourent en Chine une peine maximale de dix ans de prison .

Source : Chine : sept personnes arrêtées pour avoir vendu des pattes d’ours – french.xinhuanet.com

TIANJIN (天津): SOLIDARITE HOMMES-ANIMAUX – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Source : TIANJIN (天津): SOLIDARITE HOMMES-ANIMAUX – Une Loi Pour les Animaux de Chine

Chine: les défenseurs des animaux muselés pour le festival de la viande de chien – Le Point

Des militants de la cause animal ont été dispersés par la force lundi lors d’un festival culinaire consacré à la dégustation de chiens dans le sud de la Chine, une manifestation de plus en plus décriée qui voit chaque année des milliers de canidés abattus pour leur viande.

Une dizaine de défenseurs des animaux avaient brandi des banderoles devant le siège du gouvernement local à Yulin mais une vingtaine d’hommes non identifiés sont arrivés et les ont forcés à déguerpir, a constaté un photographe de l’AFP.

Cet événement organisé chaque année pour le solstice d’été à Yulin, dans la région méridionale du Guangxi, se heurte à une opposition croissante de militants et amis des bêtes, qui exigent en vain son interdiction.

« Luttez contre le commerce illégal de viande de chien », « punissez le transport illégal de chiens », proclamaient les banderoles avant d’être déchirées par les contre-manifestants.

Il n’existe pas de loi en Chine qui interdise de consommer la viande de chien mais les manifestants voulaient faire respecter les règlements sanitaires et administratifs existants.

« La plupart de ces animaux sont des animaux de compagnie volés, et la plupart des camions qui acheminent jusque ici la viande de chien le font en violation des lois très explicites de la Chine sur les animaux destinés à la consommation humaine », a déclaré Adam Parascandola, chargé des questions relatives à la cruauté envers les animaux chez la Humaine Society, une association dont le siège est à Washington.

« Pendant combien de temps la Chine va-t-elle laisser les autorités de Yulin violer la loi de la sorte? », a-t-il demandé dans un communiqué.

 

– Sauvés de la casserole –

 

Chaque année, jusqu’à 10 millions de chiens sont tués pour leur viande en Chine, dont jusqu’à 10.000 pour le festival de Yulin, d’après la Humane Society.

Selon une étude publiée récemment par l’association Animals Asia, qui est basée à Hong Kong, la majorité de ces canidés ont été volés ou sont des chiens errants.

Le festival gastronomique de Yulin, au cours duquel les chiens sont entassés dans des cages avant d’être tués, suscite de nombreuses condamnations en Chine voire à l’étranger.

Juste après l’incident avec les protestataires, des commerçants ont commencé à vendre ouvertement la viande de chien posée à l’arrière de scooters, tandis que des centaines de personnes affluaient sur le marché de la ville.

Les autorités de Yulin ont pris quelques distances avec l’événement, se bornant à évoquer une « habitude locale » de « certains habitants » mais assurant que la ville n’avait « jamais organisé de +festival de la viande canine+ ».

Les promoteurs du festival mettent en avant la tradition culturelle ancestrale qui pousse de nombreux Chinois, en particulier dans le Sud et le Nord-Est, à consommer du chien.

« Bien sûr qu’on peut manger du chien », jugeait un internaute sur Sina Weibo, l’équivalent chinois de Twitter. « Il faut juste s’abstenir de voler les animaux de compagnie des autres ».

Ceux qui demandent son abolition s’appuient au contraire sur l’attachement croissant de la population chinoise aux animaux de compagnie. Environ 30 millions de foyers chinois auraient ainsi un chien.

Samedi, une Chinoise a déboursé près de 1.000 euros pour acheter 100 chiens et leur sauver la vie, d’après les médias chinois.

Une pétition sur Change.org appelant à la fin du festival, illustrée par un chien pleurant des larmes de sang devant le drapeau chinois, avait recueilli plus de 3,8 millions de signatures lundi après-midi.

22/06/2015 13:10:49 – Yulin (Chine) (AFP) – © 2015 AF

Chine: les défenseurs des animaux muselés pour le festival de la viande de chien – Le Point.

Une Chinoise sauve cent chiens de la marmite

Une Chinoise a déboursé près de 1 000 euros pour sauver 100 chiens qui devaient être consommés lors d’un festival de viande canine, organisé dans une ville du sud du pays à l’occasion du solstice d’été.

 Permalien de l'image intégrée

Yang Xiaoyun a payé environ 7 000 yuans (990 euros) samedi pour sauver les chiens dans la ville de Yulin, selon le site Netease. Des photos postées sur les réseaux sociaux ont montré cette femme de 65 ans arpentant un marché à Yulin où les chiens étaient exposés dans des cages. Elle compte loger les chiens chez elle à Tianjin, métropole du nord-est de la Chine, à environ 2 000 kilomètres de là.

Yulin, dans la région autonome du Guangxi, organise un festival annuel de la viande canine durant le solstice d’été, qui a provoqué les protestations des défenseurs des droits des animaux.

Des partisans de la cause animale se sont par le passé rendus dans la ville pour y manifester lors du festival, achetant parfois des chiens pour les sauver de la marmite.

Des habitants de la ville ont assuré que les chiens n’étaient pas abattus de manière cruelle. La viande de chien est servie accompagnée de litchis.

Le comique britannique Ricky Gervais a fait campagne cette année contre le festival, en postant une série de messages sur Twitter avec le hashtag « StopYuLin2015 ».

Les autorités locales ont tenté de se distancier de l’événement. « Des habitants de Yulin ont l’habitude de se regrouper pour manger des litchis et de la viande de chien pendant le solstice d’été », a écrit le bureau d’information de la ville sur Sina Weibo, l’équivalent de Twitter en Chine. « La cité n’a jamais (officiellement) organisé un festival de viande canine », a-t-il ajouté, soulignant que « Yulin est une ville ouverte, tolérante et civilisée ».

La consommation de la viande de chien n’est pas interdite en Chine, mais elle est inhabituelle dans la plupart des régions.

viaA la Une | Une Chinoise sauve cent chiens de la marmite.

Viande de chien et de chat – Yulin, le festival de la barbarie

Viande de chien et de chat – Yulin, le festival de la barbarie.

Des milliers de chiens et de chats vont être dévorés en Chine ce week-end…vous devez absolument signer la pétition pour empêcher cela…

Des milliers de chiens et de chats vont être dévorés en Chine ce week-end…vous devez absolument signer la pétition pour empêcher cela….

Chine : faute de clients, un célèbre restaurant de viande de chien ferme à Canton

En cause, l’appétit de plus en plus faible des Chinois pour ce type de mets et des normes plus strictes.

Un étal de viande de chien, le 22 décembre 2014, à Guiyang, dans le sud de la Chine.
Un étal de viande de chien, le 22 décembre 2014, à Guiyang, dans le sud de la Chine. (AFP)

Il est de plus en plus difficile de trouver un bon restaurant pour manger du chien à Canton (Chine). L’un des plus fameux de cette grande ville du sud, le Sunshine, a fermé, rapporte lundi 18 mai le Guangzhou Daily, cité par le South China Morning Post (en anglais). Le journal local précise que de nombreux restaurants proposant des mets à base de canidés ont fait de même ces derniers mois.

En cause, l’appétit de plus en plus faible des Chinois pour la viande de chien, même dans cette région du sud où, selon un proverbe, les habitants mangent « tout ce qui a quatre pattes, sauf les tables et les chaises ». « De plus en plus de gens ont réalisé l’importance de protéger les animaux et refusent donc de manger de la viande de chiens », analyse un Cantonnais, cité par le journal local.

10 millions de chiens mangés chaque année dans la région

L’attitude des autorités de la ville est également invoquée pour expliquer cette fermeture. Elles ont publiquement conseillé de ne pas manger de chien pour des raisons sanitaires et envisagent d’inspecter plus scrupuleusement les sources d’approvisionnement de viande de la ville.

L’animal ne va cependant pas disparaître des menus et des étals de sitôt. En 2013, la Société chinoise de protection des petits animaux, citée par Libération, estimait qu’environ 10 millions de chiens étaient mangés chaque année dans le Guangdong, la région de Canton.

viaChine : faute de clients, un célèbre restaurant de viande de chien ferme à Canton.

UN ENSEIGNANT ETRANGER, TORTIONNAIRE DE CHATS ATTRAPE PAR DES MILITANTS DE CHINE – Une Loi Pour les Animaux de Chine

UN ENSEIGNANT ETRANGER, TORTIONNAIRE DE CHATS ATTRAPE PAR DES MILITANTS DE CHINE – Une Loi Pour les Animaux de Chine.

ENQUETE CHINOISE SUR LA PROVENANCE DE LA VIANDE DE CHIEN – Une Loi Pour les Animaux de Chine

ENQUETE CHINOISE SUR LA PROVENANCE DE LA VIANDE DE CHIEN – Une Loi Pour les Animaux de Chine.

Un millier de chats aux mains de trafiquants retrouvés par la police

Un millier de chats aux mains de trafiquants retrouvés par la police.

LE PEUPLE CHINOIS NE VEUT PAS DE PRODUITS ISSUS DU PHOQUE !!! – Une Loi Pour les Animaux de Chine

LE PEUPLE CHINOIS NE VEUT PAS DE PRODUITS ISSUS DU PHOQUE !!! – Une Loi Pour les Animaux de Chine.

L’incroyable sauvetage de centaines de chiens en Chine ! – Cause animale – Wamiz

L’incroyable sauvetage de centaines de chiens en Chine ! – Cause animale – Wamiz.

350 chats capturés pour leur viande sauvés en Chine –

des chats capturés pour leur viande

Mercredi dernier, un camion transportant des centaines de chats a été intercepté dans le district Putuo de la municipalité de Shanghai par des défenseurs de la cause animale.

Des chats volés à leurs familles

Tous ces animaux avaient été capturés pour leur viande. Ils étaient transportés vers une usine de préparation alimentaire lorsque les activistes ont arrêté le camion et les ont libérés. La viande devait ensuite être vendue sous l’étiquette « porc » ou de « agneau ».

Si un grand nombre de ces animaux étaient errants lorsqu’ils ont été capturés, d’autres sont des chats domestiques qui ont été volés à leurs familles. Certains chats avaient encore leur collier autour du cou quand ils ont été sauvés de la mort certaine qui les attendaient. Les cadavres des oiseaux utilisés comme appât pour les attirer jonchaient le sol du camion.

Une seconde chance pour les chats rescapés

Le conducteur du camion a été arrêté par la police au motif qu’il ne détenait pas de licence pour le transport de bêtes vivantes.

Les chats ont quant à eux été placés dans des refuges en attendant de retrouver leurs propriétaires, ou d’être adoptés par une nouvelle famille.

Les animaux de compagnie prennent de plus en plus de place au sein des foyers chinois. La consommation de viande de chien et de chat se raréfie et la mobilisation ne cesse de croître, contre le festival de la viande de chien notamment, qui a lieu le 21 juin de chaque année.

 

 

Par Sophie Le Roux Crédits photo : Jonathan Browning/REX

via350 chats capturés pour leur viande sauvés en Chine – Cause animale – Wamiz.

Chine : des défenseurs des animaux s’opposent à un festival de cuisine à base de chien

Pas moins de 12 associations de protection des animaux seront présentes samedi à Yulin pour tenter de dissuader les visiteurs de consommer cette viande.

Des chiens en cage attendent d'être vendus à Guiyang (Chine), le 21 décembre 2012.
Des chiens en cage attendent d’être vendus à Guiyang (Chine), le 21 décembre 2012. ( AFP )

Déguster de la viande de chien constitue la principale attraction d’un festival qui doit se dérouler les samedi 21 et dimanche 22 juin, dans le sud de la Chine. Des défenseurs de la cause animale ont dénoncé, vendredi, cette manifestation, une tradition locale toutefois en perte de vitesse.

Cet événement organisé chaque année à Yulin, dans la région méridionale du Guangxi, se heurte à une opposition croissante de militants et amis des bêtes, qui exigent, en vain jusqu’à présent, son interdiction.

Une femme coupe de la viande de chien disponible à la vente sur le marché de Yulin (Chine), le 18 juin 2014.
Une femme coupe de la viande de chien disponible à la vente sur le marché de Yulin (Chine), le 18 juin 2014. (AFP)

Les officiels ont l’interdiction d’en consommer

Pas moins de 12 associations de protection des animaux seront présentes samedi pour tenter de dissuader d’éventuels consommateurs, selon un militant de la cause animale.« Je suis conscient que le gouvernement n’a pas la capacité d’interdire de manger du chien« , a-t-il souligné, tout en se félicitant que les autorités locales aient donné pour instruction aux officiels de ne pas en consommer. Le gouvernement a également demandé aux organisateurs du festival de ne pas en faire de publicité.

Cette mobilisation a eu pour effet de faire chuter les ventes de chiens promis à la marmite, a rapporté le journal China Daily (en anglais), qui a cité un marchand dépité. Le festival gastronomique de Yulin, au cours duquel des centaines de chiens entassés dans des cages sont tués puis cuisinés, suscite de nombreuses condamnations en Chine, voire à l’étranger.

Des chiens sont proposés à la vente, quelques semaines avant un festival culinaire contesté à Yulin (Chine), le 19 mai 2014.
Des chiens sont proposés à la vente, quelques semaines avant un festival culinaire contesté à Yulin (Chine), le 19 mai 2014. (REUTERS)

Une tradition ancestrale en perte de vitesse

Ses promoteurs mettent en avant la tradition culturelle ancestrale qui pousse de nombreux Chinois, notamment dans le Sud et le Nord-Est, à consommer du chien. « C’est notre tradition et notre droit de manger de la viande de chien, s’indigne par exemple un habitant dans le China Daily (en anglais). Si nous sommes cruels et brutaux, que dire alors de ceux qui mangent du porc, du bœuf et du poulet. »

A l’heure actuelle, la Chine n’a pas de loi pour réprimer la cruauté envers les animaux, précise le New York Times (en anglais). Ceux qui demandent son abolition s’appuient sur l’attachement croissant de la population chinoise aux animaux de compagnie.

viaChine : des défenseurs des animaux s’opposent à un festival de cuisine à base de chien.

Des militants agissent pour mettre un terme à la Fête de la viande de chien

Par : Laura
Des militants agissent pour mettre un terme à la Fête de la viande de chien

Des militants des droits des animaux, des avocats, des célébrités et des experts en salubrité alimentaire font pression pour empêcher la tenue prochaine à Yulin, région autonome zhuang du Guangxi, d’une fête pendant laquelle on va servir de la viande de chien.

La fête annuelle, prévue pour le 21 juin, consiste à manger de la fondue à base de viande de chien et des lychees ainsi qu’à boire des alcools forts au solstice d’été. C’est une tradition chère aux résidents de Yulin. On s’attend à ce que des milliers de convives affluent dans les rues et profitent de la fête.

Les militants des droits des animaux estiment que plus de 10 000 chiens seront tués pendant la fête, ce qui a provoqué la colère des amateurs de chiens et nourri les critiques en ligne.

Des vedettes chinoises populaires telles que Chen Kun et Yang Mi ont commencé à protester contre la fête sur leurs comptes Sina Weibo, un populaire service de microblogage.

« La plus grande partie de la discussion est centrée sur l’aspect émotionnel ou sentimental lié au fait de manger des chiens », a déclaré Zheng Zhishan, un agent de programme du Fonds international pour la protection des animaux. « Mais il est plus important de considérer l’aspect de la salubrité alimentaire. »

Liu Lang, directeur de l’Association vétérinaire pour les petits animaux de Beijing, a déclaré que la viande de chien n’est pas répertoriée pour supervision dans le processus de quarantaine et d’inspection des aliments, ce qui crée des risques de sécurité dans le traitement et la consommation de la viande de chien.

L’an dernier, le ministère de l’Agriculture a publié un règlement sur la quarantaine des chiens et des chats, exigeant une quarantaine en laboratoire pour les animaux avant qu’ils ne soient transportés.

« Mais dans la pratique, cette réglementation n’est pas bien appliquée », a déclaré M. Liu.

Ce dernier estime que la mise en quarantaine de laboratoire coûterait de 200 à 300 yuans par chien (31,80 à 47,70 $).

« Les locaux ne peuvent pas se permettre de payer ce prix si tous les chiens consommés durant la fête subissaient une telle quarantaine », a-t-il dit.

Il a ajouté que les bouchers qui abattent les chiens pourraient être infectés par la rage si les chiens ne sont pas correctement mis en quarantaine, ce qui mettrait la vie des bouchers en danger.

Les militants craignent que la forte demande encourage l’enlèvement de chiens errants ou d’animaux domestiques. Toutefois, les fonctionnaires affirment que les chiens élevés pour la table le sont par des fermes locales de chiens.

An Xiang, avocat en matière de droits des animaux à Beijing, a déclaré que, selon ses recherches et ses enquêtes, de telles fermes de chiens n’existent pas. Tous les chiens sont élevés dans des foyers et enlevés dans les rues.

Cette protestation existe depuis plusieurs années, mais la fête a toujours eu lieu. L’année dernière, les activités de protestation contre la fête ont inclus des lettres ouvertes au gouvernement de Yulin, le recrutement de célébrités pour condamner la pratique et même une pétition au président des États-Unis.

Les résidents locaux ne sont pas heureux non plus.

« Manger de la viande de chien, c’est notre tradition et notre droit. Si nous sommes cruels et brutaux, que dire de ceux qui mangent du porc, du bœuf et du poulet? » questionne Wei Zhengde, un résident de Yulin de 28 ans.

viaDes militants agissent pour mettre un terme à la Fête de la viande de chien.

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :