Gironde : un jeune faucon émerillon retrouvé blessé et soigné au centre de soins LPO Aquitaine – actu.fr

Un jeune faucon émerillon est actuellement soigné par le centre de soins LPO Aquitaine. Il a été retrouvé avec un plomb dans l’aile et un autre dans le corps.

Source : Gironde : un jeune faucon émerillon retrouvé blessé et soigné au centre de soins LPO Aquitaine – actu.fr

Landes : la Cour de cassation donne tort aux chasseurs d’ortolans – France 3 Nouvelle-Aquitaine

Les chasseurs d’ortolans du Sud-Ouest ne peuvent pas invoquer « la tradition » pour enfreindre la loi et capturer ces oiseaux protégés, a estimé mardi la Cour de Cassation.

Source : Landes : la Cour de cassation donne tort aux chasseurs d’ortolans – France 3 Nouvelle-Aquitaine

YONNE – Opération conjointe ONCFS – GENDARMERIE dans le cadre d’une affaire de commerce … – Gendarmerie-Nationale

Source : YONNE – Opération conjointe ONCFS – GENDARMERIE dans le cadre d’une affaire de commerce … – Gendarmerie-Nationale

Dordogne : deux frères braconniers condamnés – Sud Ouest.fr

deux braconniers de Vallereuil qui comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Périgueux ont été condamnés à 140 heures de travail d’intérêt général (quatre mois d’emprisonnement s’ils ne s’y plient pas), quatre ans de retrait du permis de chasser et 400 euros d’amende.Les armes des deux hommes ont été confisquées.

Source : Dordogne : deux frères braconniers condamnés – Sud Ouest.fr

Pyrénées: des anti-ours dans la montagne pour les « effrayer » – Geo.fr

D’autres bergers militent, eux, pour une cohabitation avec l’animal.

Source : Pyrénées: des anti-ours dans la montagne pour les « effrayer » – Geo.fr

Tonneins (47) : un sanglier abattu en pleine rue, un chasseur recherché – Sud Ouest.fr

les gendarmes et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage recherchent activement le chasseur, qui a commis une infraction.

Source : Tonneins (47) : un sanglier abattu en pleine rue, un chasseur recherché – Sud Ouest.fr

Savoie | Ils avaient chassé une biche en pleine nuit : trois mois avec sursis

L’un des trois hommes, seul titulaire du permis de chasse, a nié sa présence la nuit des faits. Les deux autres ont juste contesté avoir chassé l’animal. Le tribunal a condamné les trois hommes âgés de 22 à 35 ans à trois mois de prison avec sursis et à 1000 euros d’amende dont 500 avec sursis. Le titulaire du permis de chasse s’est vu privé de son droit de chasser pendant trois ans. Ses coprévenus ont quant à eux l’interdiction de solliciter un permis de chasse pour la même durée.

Source : Savoie | Ils avaient chassé une biche en pleine nuit : trois mois avec sursis

P.-O. : un chasseur épinglé par l’ONCFS pour avoir tué une outarde canepetière, en voie de disparition

les services de l’ONCFS ont surtout pris un chasseur, la main dans la gibecière, alors qu’il transportait une outarde canepetière, espèce confrontée à un risque élevé d’extinction sur le territoire national où elle bénéficie de nombreuses protections comme au niveau international.

Source : P.-O. : un chasseur épinglé par l’ONCFS pour avoir tué une outarde canepetière, en voie de disparition

Dordogne : les frangins braconniers finissent au tribunal de Périgueux – actu.fr

Dans la foulée, les frères sont mis en garde à vue. Ils reconnaissent « avoir tué plusieurs chevreuils et lièvres lors de leurs sorties nocturnes ».Leur procès s’est donc déroulé mardi 11 septembre dernier. Et les deux frères ont été lourdement condamnés : quatre mois de prison ou cent quarante heures de travail d’intérêt général, quatre ans de retrait du permis de chasser, 400 euros d’amende et à la confiscation des armes.

Source : Dordogne : les frangins braconniers finissent au tribunal de Périgueux – actu.fr

Des chasseurs sachant chasser avant l’heure de la chasse… – Saint-Florent-sur-Cher (18400) – Le Berry Républicain

Le duo n’a pu sortir aucun permis de chasse valable après avoir reconnu qu’ils chassaient sans avoir droit de le faire. Un troisième homme se trouve impliqué et c’est devant le tribunal que le trio devrait comparaître. Ils encourent des peines de 1.500 euros d’amende, assorties de la confiscation de leurs armes et d’une interdiction de port d’armes.

Source : Des chasseurs sachant chasser avant l’heure de la chasse… – Saint-Florent-sur-Cher (18400) – Le Berry Républicain

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :