Élu président des Républicains, Christian Jacob résumé en cinq points | Le Huffington Post

Il n’a jamais raté une saison de chasse“Mon père et mes oncles étaient chasseurs, j’ai pris mon premier permis de chasse à 16 ans et depuis, je n’ai pas raté une saison”, a-t-il confié dans la semaine dans Le Point. Revendiquant son côté terroir, cet agriculteur de profession a souvent exprimé sa passion pour cette activité de plus en plus décriée dans la sphère publique.

Source : Élu président des Républicains, Christian Jacob résumé en cinq points | Le Huffington Post

Politique & animaux

Animé par L214, l’observatoire Politique & animaux rend compte de l’action des politiques sur la condition des animaux.

Source : Politique & animaux

L’État est-il condamné chaque année pour des autorisations de chasse d’oiseaux protégés ?

L’eurodéputé EELV Yannick Jadot dénonce l’attitude du gouvernement sur ce dossier environnemental, alors que les oiseaux sont menacés partout dans le monde.

Source : L’État est-il condamné chaque année pour des autorisations de chasse d’oiseaux protégés ?

Faut-il un ministère pour les animaux?

Dans une tribune publiée dans Libération, plusieurs personnalités et des associations demandent que « la protection animale » ne soit plus gérée par le ministère de l’Agriculture. Elles exigent qu’on y consacre un ministère. Il y a un mois, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et du bien-être animal assistait à une corrida à Bayonne, déclenchant les foudres des associations de protection animale.

Source : Faut-il un ministère pour les animaux?

Politique | Brigitte Bardot, Michel Sardou, Pamela Anderson… : quand Didier Guillaume se met plusieurs stars à dos

Un collectif de personnalités artistiques et d’associations signe, ce jeudi 12 septembre, une tribune dans le journal Libération pour réclamer « le retrait de l’attribution “protection animale” au ministre de l’Agriculture ».

Source : Politique | Brigitte Bardot, Michel Sardou, Pamela Anderson… : quand Didier Guillaume se met plusieurs stars à dos

Didier Guillaume agit contre les animaux – Politique & animaux

Interpeller Didier Guillaume et consulter ses prises de position.

Source : Didier Guillaume agit contre les animaux – Politique & animaux

Corrida: pour Emmanuelle Wargon, « le sens de l’histoire, ce n’est pas de voir les animaux souffrir »

La secrétaire d’État à la Transition écologique a réagi sur notre antenne à la polémique déclenchée par ses collègues Didier Guillaume et Jacqueline Gourault.

Source : Corrida: pour Emmanuelle Wargon, « le sens de l’histoire, ce n’est pas de voir les animaux souffrir »

Le gouvernement en fait-il assez contre la maltraitance animale ?

Source : Le gouvernement en fait-il assez contre la maltraitance animale ?

Ministres à une corrida : « on ne peut pas se dire écologiste si on ne se soucie pas des animaux », estime Julien Bayou

Le porte-parole d’Europe Écologie Les Verts s’est exprimé sur la polémique qui gonfle autour de la présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, aux arènes de Bayonne pour assister à une corrida.Parmi les nombreux spectateurs présents dans les arènes de Bayonne mercredi 14 août pour assister à une corrida, la présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, a fait vivement réagir. « C’est dans la droite ligne des renoncements de ce gouvernement », a commenté Julien Bayou, le porte-parole d’Europe Écologie Les Verts, vendredi 16 août sur BFMTV.  « Quand il s’était agi d’agir contre l’élevage intensif, les poules en batterie, le castrage des porcelets ou le broyage des poussins mâles (…), le gouvernement avait dit non non on ne va surtout pas embêter l’élevage intensif et on va retrancher nos discours sur la condition animale », a regretté Julien Bayou. »Nous, nous considérons que ça fait partie intégrale de l’écologie et qu’on ne peut pas se dire écologiste si on ne se soucis pas du vivant, que ce soit des animaux domestiques, des animaux sauvages. Il n’y a pas de questions de vie privée. C’est un soutien clair et net à un massacre, à un spectacle lugubre », a-t-il déclaré. « Je ne comprends pas les actions de ce gouvernement si ce n’est un soutien très clair aux lobbys », a-t-il conclu.  « Les animaux sont vu comme une matière première dans l’agriculture »Un point de vue qui rejoint celui de Brigitte Gothière, porte-parole de l’association de protection des animaux L214, qui s’est exprimée sur RMC, vendredi 16 août. « C’est un droit (d’aller assister à une corrida) sauf que Didier Guillaume est ministre de l’Agriculture et à ce titre responsable de ce qu’on pourrait appeler le bien-être animal. Théoriquement, il doit se préoccuper des intérêts des animaux », a-t-elle expliqué. « Un ministre qui est censé se préoccuper des animaux et qui prend du plaisir à regarder un taureau qui se fait torturer dans une arène, on voit bien qu’il y a une contradiction », a-t-elle poursuivi. « Cela révèle un état d’esprit. Comment quelqu’un qui peut prendre du plaisir à voir un taureau se faire torturer à dessein peut ensuite venir vous dire ‘Ne vous inquiétez pas, tout se passe bien dans les abattoirs, les animaux ne souffrent pas’ ? », s’insurge-t-elle. « En réalité, il s’en fiche du sort des animaux. Les animaux sont vu comme une matière première dans l’agriculture, ou un jeu », a-t-elle conclu. Les deux ministres ont assisté, aux côtés du maire de Bayonne Jean-René Etchegaray, à la corrida goyesque de Bayonne. Ils ont été photographiés par un journaliste de Sud-Ouest qui a ensuite partagé les photos sur Twitter. Une présence vivement critiquée par les associations de défense des animaux.

Source : Ministres à une corrida : « on ne peut pas se dire écologiste si on ne se soucie pas des animaux », estime Julien Bayou

Quand le ministre de l’Agriculture, en charge du bien-être animal, assiste à une corrida

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, également en charge du bien-être animal, a été photographié au premier rang du public lors d’une corrida, à Bayonne, mercredi 14 août. Plusieurs associations, dont la fondation Bardot, voient rouge.

Source : Quand le ministre de l’Agriculture, en charge du bien-être animal, assiste à une corrida

32 parlementaires interpellent le gouvernement sur les conditions d’élevage des poulets | Éthique et animaux

Source : 32 parlementaires interpellent le gouvernement sur les conditions d’élevage des poulets | Éthique et animaux

Condition animale : « L’heure est à la mobilisation générale ! » – Le Point

INTERVIEW. Défenseur de la cause animale, le député LREM Loïc Dombreval presse la nouvelle ministre de l’Écologie de faire avancer les dossiers en suspens.

Source : Condition animale : « L’heure est à la mobilisation générale ! » – Le Point

Chasse aux faisans : Valérie Pécresse persiste dans son cadeau aux chasseurs au détriment du vivant

Malgré notre belle mobilisation – plus de 4000 personnes ont écrit à Valérie Pécresse et son vice-président à l’écologie – la commission permanente du Conseil régional d’Île-de-France a validé la subvention de 57.500€ pour la fédération régionale des chasseurs. Cette subvention a pour objectif de participer à un projet de lâcher de faisans et poules faisanes en Val d’Oise, Yvelines et Seine-et-Marne. 

Cette subvention est aberrante car elle revient à faire financer par le contribuable le lobby des chasseurs : nos impôts vont donc financer l’achat de faisans qui seront réintroduits dans la nature… pour maintenir des populations de gibier à un niveau permettant le “prélèvement” d’individus.

Nous tenons à remercier l’ensemble des citoyennes et des citoyens ainsi que les associations qui ont tenté, avec nous, de faire reculer l’exécutif sur ce projet incompréhensible. 

Retrouvez le communiqué de presse sur ce lien et ci-dessous.
Pour vous inscrire à la lettre d’information du groupe, rendez-vous sur ce lien.

Merci à vous et à bientôt pour de prochaines mobilisations au service de l’écologie et la justice sociale.

Julien Bayou et les élu-e-s du groupe Alternative Ecologiste et Sociale
https://alternative-idf.fr/



La région offre 5000 faisans aux chasseurs

PARTAGER

« Communiqué de presse »   La commission permanente du Conseil régional d’Île-de-France a validé la subvention de 57.500€ pour la fédération régionale des chasseurs. Cette subvention a pour objectif de participer à un projet de lâcher de faisans et poules faisanes en Val d’Oise, Yvelines et Seine-et-Marne. Alors que l’immense majorité des faisans tués par des chasseurs avaient été relâchés dans l’année, les populations sauvages ne parviennent pas à se maintenir.   L’exécutif défend que cette subvention a un objet strictement écologique et n’a que pour but de renforcer des populations sauvages car les zones concernées font l’objets d’arrêtés préfectoraux empêchant le tir des faisans. Cependant, les arrêtés existants n’interdisent que le tir des femelles (poules faisanes) et appliquent différents niveaux d’autorisation pour le tir des mâles. En outre, rien ne dit qu’une fois les populations stabilisées (d’ici un an ou deux), les interdictions de tir ne seront pas levées. Quoi qu’il en soit l’objet des groupements d’intérêt cynégétique qui procéderont aux lâchers est bien de maintenir des populations de gibier à un niveau permettant le “prélèvement” d’individus.   “Il est aberrant que tant de fonds régionaux soient attribués à des associations de chasseurs. Alors que nous vivons de plein fouet la sixième extinction des espèces. La priorité est de renforcer la possibilité d’une vie sauvage à nos côtés, pas d’acheter du gibier qui sera tiré dans un, trois ou six mois dénonce Ghislaine Senée, présidente du groupe Alternative Écologiste et Sociale au Conseil régional d’Île-de-France. Seules les femelles font l’objet d’interdiction de tir aujourd’hui. Qui peut prétendre que la fédération de chasse n’introduira que des poules faisanes ? C’est absurde.”   Dès que nous avons été informés de ce projet, nous avons pris la décision d’alerter les Franciliennes et les Franciliens. Depuis, plus de trois mille d’entre eux ont adressé un message à M. Dugoin-Clément, vice-président à l’écologie et à Mme Pécresse, présidente du Conseil régional.   “De deux choses l’une: soit l’espèce est menacée et auquel cas ce sont les scientifiques, les associations naturalistes, sous la coordination de l’Agence régionale de la biodiversité qui devraient être mobilisées;. soit c’est c’est du futur gibier qu’on offre aux chasseurs, avec de l’argent public. note Annie Lahmer, élue régionale membre du groupe Alternative Écologiste et Sociale. Il est inadmissible que les pouvoirs publics cèdent encore à des lobbies qui prétendent défendre la biodiversité quand leur objectif est bien de tuer des animaux.”   Nous tenons à remercier l’ensemble des citoyennes et des citoyens ainsi que les associations qui ont tenté, avec nous, de faire reculer l’exécutif sur ce projet incompréhensible. Apparemment ces trois mille personnes qui se sont fait la voix du vivant n’ont pas été entendues par l’exécutif régional qui, avec sa majorité, ont voté la subvention prévue.

Contenus haineux : un député veut rajouter la censure des militants pour le droit des animaux – Politique – Numerama

Un député propose d’amender la future loi contre la haine sur Internet pour permettre de retirer plus vite des contenus publiés par des activistes qui, selon lui, s’attaquent au modèle agricole et à l’élevage en France.

Source : Contenus haineux : un député veut rajouter la censure des militants pour le droit des animaux – Politique – Numerama

Le Parlement valide la création de l’Office français de la biodiversité

Source : Actu-Environnement

Projet de loi biodiversité : accord entre députés et sénateurs | Public Senat

En commission mixte paritaire, députés et sénateurs sont parvenus à un accord sur la loi portant création de l’Office français de la biodiversité et modifiant les missions des fédérations de

Source : Projet de loi biodiversité : accord entre députés et sénateurs | Public Senat

Communiqué de presse | Le Parti citoyen pour les Animaux

Source : Communiqué de presse | Le Parti citoyen pour les Animaux

Toulouse : Europe Ecologie Les Verts demande le retrait des affiches pro-corrida – France 3 Occitanie

Les écologistes d’EELV désapprouvent la campagne de communication lancée par l’Union des Villes Taurines Françaises sur des panneaux publicitaires de Toulouse et en demandent le retrait.

Source : Toulouse : Europe Ecologie Les Verts demande le retrait des affiches pro-corrida – France 3 Occitanie

Groupe de travail ministériel « bien-être des animaux dans les cirques » : Nos associations de protection animale contraintes de partir. – AVES France

« Nous refusons d’être cantonnés à un rôle de quasi figuration ! » Le ministre de la Transition écologique et solidaire a souhaité mettre en place des groupes de travail concernant la captivité de la faune sauvage (zoos, cirques, spectacles, élevages de visons). Suite aux différentes concertations, 20 mesures seront annoncées cet été. Dans ce […]

Source : Groupe de travail ministériel « bien-être des animaux dans les cirques » : Nos associations de protection animale contraintes de partir. – AVES France

Pour Pascal Durand et Christophe Marie, la cause animale est un combat politique

Source : Pour Pascal Durand et Christophe Marie, la cause animale est un combat politique

Tradition locale ininterrompue, liberté religieuse et droits des animaux : à quand la fin de la préférence du législateur ? Par Stella Collet, Etudiante.

A travers l’article 521-1 du Code pénal, le législateur a donné la préférence à la tradition locale ininterrompue, qui autorise le déroulement des (…)

Source : Tradition locale ininterrompue, liberté religieuse et droits des animaux : à quand la fin de la préférence du législateur ? Par Stella Collet, Etudiante.

Laurent Cabrol : Discutons-en pour de bon ! – France Dimanche

France Dimanche : Le grand débat national qui est censé prendre fin dans deux semaines ne doit surtout pas oublier la cause animale.Plusieurs associations en ont fait leur cheval de bataille, dont 30 millions d’amis.

Source : Laurent Cabrol : Discutons-en pour de bon ! – France Dimanche

Alain Juppé agit contre les animaux – Politique & animaux

Interpeller Alain Juppé et consulter ses prises de position.
Le 24 janvier 2004 : Le tribunal correctionnel de Nanterre vient de frapper fort: il condamne Alain Juppé à dix-huit mois de prison avec sursis, assortis d’une peine d’inéligibilité de cinq ans. Ainsi, en sa double qualité de secrétaire général du RPR et d’adjoint aux Finances à la mairie de Paris, Juppé est reconnu coupable d’avoir employé, pour son parti, sept permanents censés travailler à la ville de Paris. En droit, cela porte un nom: prise illégale d’intérêt. Pourquoi cette inéligibilité de cinq ans? Simplement parce que la loi du 19 janvier 1995 – votée sous le gouvernement Balladur, alors que Juppé était ministre – stipule que tout élu condamné pour prise illégale d’intérêt se voit automatiquement radié des listes électorales pendant cinq ans. Une peine qui, selon l’article L.O. 130 du code électoral, est automatiquement doublée: dix ans. Dans le cas du maire de Bordeaux, les trois juges ont rejeté la demande de non-inscription de cette peine au casier judiciaire.

Source : Alain Juppé agit contre les animaux – Politique & animaux

INFO NICE-MATIN. Brigitte Bardot candidate aux Européennes sur la liste du Parti Animaliste – Nice-Matin

Dans un entretien exclusif accordé à son domicile de La Garrigue àl’heure du goûter, B.B. annonce tout de go qu’elle s’engage pour les élections européennes de mai prochain sur la liste du Parti Animaliste.Pour le clin d’œil ce « parti politique pour les animaux » compte déjà dans sa liste l’écrivai

Source : INFO NICE-MATIN. Brigitte Bardot candidate aux Européennes sur la liste du Parti Animaliste – Nice-Matin

Le lanceur d’alerte de l’abattoir de Limoges candidat aux élections Européennes – Limoges (87000) – Le Populaire du Centre

Depuis un an, Mauricio Garcia Pereira, l’homme par qui le scandale de l’abattage des vaches gestantes à Limoges est arrivé, s’était « mis au vert ». Il sort à nouveau de sa réserve en tant que candidat France Insoumise aux Européennes. « Il faut redonner la parole au peuple », dit-il.

Source : Le lanceur d’alerte de l’abattoir de Limoges candidat aux élections Européennes – Limoges (87000) – Le Populaire du Centre

Noël: un député s’inquiète de la souffrance des homards

Un élu de La France insoumise appelle à suivre le modèle de la Suisse, qui a interdit le bouillonnement des homards en mars 2018.

Source : Noël: un député s’inquiète de la souffrance des homards

Qui est François de Rugy, notre nouveau ministre de l’écologie ? – Vegactu

Une personnalité politique désormais muette sur la question animale

Source : Qui est François de Rugy, notre nouveau ministre de l’écologie ? – Vegactu

Prise de bec entre députés macronistes – L’Express

Amis des bêtes contre pragmatiques

Source : Prise de bec entre députés macronistes – L’Express

VIDÉO – « Il se trouve que j’ai des poules » : Cédric Villani s’engage contre la souffrance animale et l’élevage en cages – LCI

on ne peut pas se satisfaire d’une situation dans laquelle certains animaux ont le droit de souffrir pour notre bien-être.

Source : VIDÉO – « Il se trouve que j’ai des poules » : Cédric Villani s’engage contre la souffrance animale et l’élevage en cages – LCI

Politique : le Girondin Eddie Puyjalon signe un partenariat entre CPNT et les Républicains – Sud Ouest.fr

Eddie Puyjalon, le président cubzaguais du parti Chasse pêche nature et traditions (CPNT), a signé, le 25 avril, un accord national avec Laurent Wauquiez et Virginie Calmels.

Source : Politique : le Girondin Eddie Puyjalon signe un partenariat entre CPNT et les Républicains – Sud Ouest.fr

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :