L’arche de Neuillé victime de succès – Indre-et-Loire

 

Le refuge accueille 40 chiens et 70 chats.

 

 

Au détour d’un bois, près de Neuillé-le-Lierre, se trouve un refuge de 5 hectares, digne d’un hôtel quatre étoiles. Reine et Daniel Cholet l’ont créé il y a plus de 15 ans pour les animaux abandonnés ou maltraités. A ce jour, le gîte accueille 40 chiens et 70 chats, tous installés avec confort dans une propreté exemplaire : ici on ne joue pas la carte du misérabilisme ! Reine a du mal à les placer : « S’ils partent, ça peut être le malheur qui les attend. Comme je les ai eus dans le malheur, j’essaye d’éviter un deuxième échec pour eux ! »

Et, comme la patronne a une psychologie très affûtée, elle découvre en parlant avec les futurs adoptants l’animal qu’il leur conviendrait. Les chiens sont dans des box de 15 m2 et sortis deux fois par jour individuellement. Les chats sont en semi-liberté et s’accoutument beaucoup mieux que les chiens à leur nouvelle vie.
La demande des adoptants est exigeante : très peu d’animaux de couleur noire, de petites tailles et petits poids, des femelles plutôt que des mâles, de race de préférence au bâtard… Le délit de faciès existe aussi pour les animaux !
Chez les Cholet, l’euthanasie ne fait pas partie de leur vocabulaire. Notre souhait, c’est que l’on dise « qu’il y a des super-toutous qui attendent un foyer, qui voudraient être heureux. Dans chaque box, il y a un chien qui cherche sa famille, je suis sûr qu’elle existe ! », affirme Reine.

Un avenir incertain

Elle précise qu’actuellement, le refuge est saturé mais une adoption permet de libérer une place pour un petit malheureux. Leur seul soutien financier est apporté par l’association « 30 millions d’amis », deux fois par an, sous forme alimentaire de 2.500 € et vétérinaire de 3.500 €, alors qu’ils dépensent 2.500 € par mois de vétérinaire !
Malgré la vente de leurs maisons principale et secondaire, il y a 15 ans, Reine et Daniel Cholet s’interrogent. Ils n’ont pas plus de huit mois à un an de survie financière. Après, ils n’osent y penser… Mécènes et parrainages seraient les bienvenus.

tél. 02.47.52.96.31. http://www.gite-animal.fr

viaL’arche de Neuillé victime de succès – 10/08/2014 – La Nouvelle République Indre-et-Loire.

Un chien tué la nuque brisée, un cochon d’Inde emballé dans un sac plastique

REIMS (51). Un chien battu à mort a été retrouvé dans une bouche de ventilation, ainsi qu’un cochon d’Inde emballé dans un sac plastique. Mais lui est sain et sauf.

 

Pollux a échappé à la mort, à la différence d’un chien non identifié, tué la nuque brisée.

 

 

Les ennemis des animaux ont encore sévi à Croix-Rouge. Après la découverte d’un chat énucléé et de trois autres matous la queue cassée ou brûlée, au printemps dernier dans le secteur Bonaparte-Landais-Bourguignons (L’union du 5 juin), un nouvel acte de cruauté a été constaté dans le même quartier par « les Oubliés de la Marne », une association qui s’occupe de récupérer les animaux abandonnés ou maltraités pour les placer en famille d’accueil.

 

« Dimanche, un habitant de Croix-Rouge m’a appelée pour me dire qu’il y avait un chien mort sur le parking désaffecté de l’allée des Provençaux », raconte une bénévole. « Je suis allée voir. L’animal se trouvait dans un local d’évacuation d’air (NDLR : qui communique avec la partie souterraine du parking). C’était un chien de couleur noire, à poils courts, dans un état de décomposition avancé. Sa tête était désarticulée, car sa nuque a été brisée. D’après le vétérinaire, il était mort depuis quatre ou cinq jours. »

 

Dès lundi, une nouvelle plainte pour « acte de cruauté envers un animal » a été déposée par l’association. Le parking de l’allée des Provençaux est proche de l’allée piétonne de la piscine des Landais où un autre cas de maltraitance avait déjà été découvert le 16 juillet.

 

« En passant dans l’allée, un de mes voisins a vu par terre un grand sac plastique avec quelque chose qui bougeait à l’intérieur », relate un riverain. « Au fond, il y avait un cochon d’Inde. Des pies avaient senti sa présence. Elles commençaient à tourner autour. Ça mange des rongeurs, ces oiseaux-là. »

 

Examinée par un vétérinaire, la boule de poils s’est révélée être en bonne santé. C’est une femelle. Depuis, elle coule des jours heureux chez le riverain qui a décidé de l’adopter. « Je l’ai baptisée Pollux. » Elle s’est fait deux nouvelles copines car la maison compte déjà Boubouille la lapine et Pouillette, elle aussi cochon d’Inde.

viaUn chien tué la nuque brisée, un cochon d’Inde emballé dans un sac plastique – Faits divers – www.lunion.presse.fr.

L’incroyable sauvetage de centaines de chiens en Chine ! – Cause animale – Wamiz

L’incroyable sauvetage de centaines de chiens en Chine ! – Cause animale – Wamiz.

Le dimanche, on adopte à la SPA 41 – Loir-et-Cher

 

Pongo, un gentil dalmatien de 6 ans entouré de Claudie du refuge Spa de Sassay, trouvera-t-il une nouvelle maison chez Alexandra et Margot ?

 

 

Dimanche au refuge SPA de Sassay c’était journée adoption comme tous les premiers dimanches de chaque mois et pour l’occasion le public avait répondu présent, permettant ainsi aux personnes du refuge de présenter les animaux pour une éventuelle adoption.

Il est clair que le refuge n’en manque pas car celui-ci flirte avec un taux de remplissage qui affiche quasi complet puisque 111 chiens sont présents pour 120 places et plus de 70 chats également.
Depuis peu, on y retrouve beaucoup de chiens abandonnés et des chatons amenés par cartons comme nous l’explique Emilie, une personne travaillant au refuge, tout comme une quantité importante de labradors qui étaient à la mode il y a quelque temps mais qui depuis peu, se trouvent un peu trop encombrants, surtout au moment des départs en vacances !
Emilie explique également qu’une campagne plus intense sur la stérilisation des chats serait la bienvenue pour sensibiliser les gens et éviter les naissances multiples et non contrôlées.
Claudie qui a commencé comme bénévole il y a quelques années et qui aujourd’hui travaille à plein-temps au refuge, explique qu’il n’y a aucune euthanasie à Sassay et que les vieux animaux (chats ou chiens) finissent paisiblement leur vie soit au refuge soit en maison d’accueil
Vous souhaitez adopter ? Rien de plus simple, une pièce d’identité vous sera demandé ainsi qu’un justificatif de domicile et une attestation de salaire afin de prouver que chacun est capable de subvenir au besoin de son nouveau compagnon.
Les tarifs sont de 180 € pour un chiot de moins de 6 mois, 150 € pour un adulte et 65 € pour un animal de plus de 7 ans.

SPA 41, route de Oisly – 41700 Sassay. Tél. 02.54.79.83.79 Ouvert tous les après-midi du lundi au samedi de 13 h 30 à 17 h 30.

 

Cor. NR : Cyril Frionnet

viaLe dimanche, on adopte à la SPA 41 – 05/08/2014 – La Nouvelle République Loir-et-Cher.

Confolens: elle retrouve sa chienne sept ans après, à 340 km

Ouky avait été enlevée dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle a été retrouvée la semaine dernière, errant dans les rues de Confolens.

Luisa a retrouvé son yorkshire Ouky, samedi, à la SPA de Mornac.
Luisa a retrouvé son yorkshire Ouky, samedi, à la SPA de Mornac.. PHOTO/Repro CL

Luisa n’y a d’abord pas cru lorsqu’elle a entendu le message laissé, la semaine dernière, sur son répondeur. Le refuge de l’Angoumois, à Mornac, lui annonçait avoir retrouvé son chien. Ouky, un petit yorkshire, disparu il y a sept ans de son domicile… à Espelette, dans les Pyrénées-Atlantiques. Selon des témoignages, la boule de poils aurait été enlevée, mise à bord d’un camion, immatriculé en Espagne… Et depuis mai 2008, plus de nouvelles. «On a remué ciel et terre, se souvient Luisa. Mes trois enfants y étaient très attachés.» Malgré les années, la petite famille n’a pas cessé d’entretenir l’espoir. «Tout le monde croyait la voir tout le temps, partout. On n’avait pas fait le deuil.J’avais même gardé son carnet de santé.»

«Je l’ai reconnue,c’est évident»

Luisa a bien fait: Ouky, aujourd’hui âgée de 14 ans, a été retrouvée le 23 juillet, errant dans les rues de Confolens. À quelque 340 kilomètres de chez elle. La fourrière l’a ramenée à la SPA de Mornac, qui a tout de suite pris contact avec la propriétaire, grâce au tatouage. «Elle était maigre et affaiblie, explique Coralie Guerry, bénévole de l’association. Elle s’est cachée dans une niche. Elle ne voulait ni boire, ni manger. Il a fallu la surveiller afin qu’elle ne dépérisse pas.» Ce samedi, lorsque Luisa est arrivée au refuge, elle n’a, pourtant, eu aucun doute: «Je l’ai reconnue, c’est évident. Elle avait exactement le même regard. Quand elle m’a vue, elle a réagi. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle m’a reconnue ou bien parce qu’elle a vu que je venais la sauver.» «Elle a semblé apaisée, tout à coup, par la présence de sa maîtresse», constate Coralie Guerry.

En tout cas, une fois dans la voiture, la petite chienne s’est sentie mieux. «À la maison, elle a tout de suite pris le coussin de notre bichon, qui est arrivé entre-temps.» Et aujourd’hui, après une visite chez le vétérinaire, Ouky n’a plus aucun problème pour manger. «Elle monte et descend les escaliers comme qui rigole, confie Luisa. C’est une battante. Elle a eu beaucoup de chance. On la gardera le temps qu’elle vivra. Mais la boucle se referme enfin.» Du côté de la SPA, on se réjouit forcément de la fin de cette belle histoire. «ça n’arrive pas tous les jours, concède Coralie Guerry. Mais ça laisse un peu d’espoir à tous les propriétaires.»

viaConfolens: elle retrouve sa chienne sept ans après, à 340 km – charentelibre.fr.

Le chat coincé sauvé par les pompiers -Châteauroux 36

Le jeu de chat perché a duré bien trop longtemps, pour Mascotte, un matou qui a élu domicile à la résidence du parc à Châteauroux. Mardi, le matou, poursuivi par un chien, n’a vu son salut qu’en grimpant dans un acacia.

Problème : le greffier, juché à quelque 17 m de haut, ne pouvait plus redescendre sur le plancher des vaches. Cette situation a fini par émouvoir certains riverains de la résidence, très attachés à leur Mascotte. « J’ai essayé de l’attirer avec des croquettes, explique Emmanuel Huby, le gardien de la résidence. Puis j’ai tenté de monter dans l’arbre pour le secourir. Mais il était grimpé bien trop haut. » Conséquence : les pompiers ont été appelés à la rescousse. « Mascotte était épuisé. Il avait trop faim et trop soif. Il fallait faire quelque chose », précise le gardien.
Jeudi soir, la grande échelle était dépêchée sur les lieux. Mais mpossible d’attraper le chat, des branches gênant l’approche de l’échelle.
Alors, hier matin, ce sont les pompiers spécialisés du Groupement d’intervention en milieu périlleux (Grimp) qui sont intervenus, sous la direction de leur chef, Étienne Benoît. Harnaché de tout un matériel d’escalade, le caporal-chef Vincent Luneau a grimpé à l’arbre, sous le regard ému de plusieurs résidants.

«  Intervention exceptionnelle  »

Visiblement, Mascotte attendait son sauveteur avec impatience. « Ça y est, je l’ai », crie le pompier. Le matou, miaulant de stress, est redescendu dans une cage à chat… avant d’aller rapidement se restaurer. « Ce type d’intervention avec le Grimp est exceptionnel. On ne peut pas aller chercher tous les chats coincés dans les arbres. D’ailleurs, nous serions partis en cas d’intervention urgente », rappelle le commandant Isabelle Kowalski, responsable du centre de secours principal de Châteauroux.
Les pompiers du Grimp sont en effet spécialisés dans des missions de sauvetages délicates. En profondeur, en hauteur ou lors de brancardages délicats.

M.M.

viaLe chat coincé sauvé par les pompiers – 02/08/2014, Châteauroux 36 – La Nouvelle République.

Chien tué à l’arme blanche : l’auteur s’est rendu – Loir-et-Cher

salbris

Dans notre édition dominicale du 27 juillet, nous faisions état de la mort d’un chien de race American staffordshire terrier à l’arme blanche, le vendredi précédent.

L’auteur des coups présumé, un jeune homme de 27 ans demeurant à Salbris avait alors pris la fuite après avoir agressé la présidente de refuge animalier de Sologne. Il s’est présenté accompagné de son père hier à la brigade de Salbris. Depuis plusieurs jours, les gendarmes avaient mené des perquisitions dans son entourage. Le jeune homme était parti le lendemain des faits à Paris, pour se cacher. Placé en garde à vue et entendu, il a expliqué que son voisinage se plaignait des bruits du chien. Et qu’il quittait le domicile pour ne pas entendre les remarques de ses voisins. Le jour des faits, il avait ingurgité une forte dose d’alcool et s’en est pris à l’animal, le blessant mortellement de sept coups de couteau.
Le jeune homme devra répondre de ses actes (violences aggravées sur personne) devant le tribunal, en janvier prochain. La mort du chien, elle, est passible d’une contravention de 5e catégorie.

viaChien tué à l’arme blanche : l’auteur s’est rendu – 01/08/2014 – La Nouvelle République Loir-et-Cher.

Chiot écrasé au Passage-d’Agen 47 : une plainte déposée

Chiot écrasé au Passage-d'Agen (47) : une plainte déposée
Le drame s’est produit le 24 juillet sur un chemin de halage du Passage-d’Agen. © Photo

Émilie Drouinaud
Une plainte déposée au commissariat de police pour acte de cruauté envers un animal domestique et mise en danger de la vie d’autrui, une pétition sur Internet, une page Facebook « sobrement » intitulée « Justice pour Mila, victime de la lâcheté et de la connerie humaine », et un appel à venir à la fondation Brigitte-Bardot : le niveau de riposte est à la hauteur de l’agression, ou tout au moins de l’émotion qu’elle a suscitée chez ceux qui l’ont subie. Le 24 juillet dernier, en milieu d’après-midi, sur le chemin de halage longeant le canal sur la commune du Passage-d’Agen, un chiot Spitz Loup tenu en laisse par son maître a été écrasé par le pilote d’un scooter.« Je tenais les deux chiens de ma fille en laisse quand j’ai entendu des bruits de moteurs. Ceux d’un deux roues portant quatre personnes dont aucune n’était protégée par un casque. Son conducteur avait une conduite hasardeuse, sans aucun respect des piétons. Je n’ai pas pu avoir de geste de retrait tant ce véhicule arrivait vite. Dans un second temps, un deuxième engin avec trois individus toujours sans casque est arrivé. À une vive allure. Le conducteur de la machine n’a fait aucun écart et est venu percuter Mila avec sa roue avant. Devant la petite taille du chien, ils n’ont pas été déséquilibrés. Le chien est mort sur le coup », a déposé devant les policiers le père de la propriétaire des deux animaux de compagnie.

Mardi soir, 6 300 personnes avaient paraphé la pétition mise en ligne par les amies de la propriétaire, trop choquée pour s’investir personnellement dans cette démarche. « Après avoir écrasé Mila, les sept personnes sur les deux scooters se sont arrêtées un peu plus loin en bordure du canal où elles ont été rattrapées par un cycliste qui venait d’assister à la scène », complète Marine, 20 ans, camarade de la maîtresse de Mila.

Entendu par les policiers, le conducteur du deux-roues a indiqué lors de son audition « que l’animal n’était pas attaché et qu’il ne l’a pas vu », rapporte une source policière. Une version que contestent les personnes à l’origine de la plainte : pour eux, la manœuvre d’écrasement était totalement délibérée.

Un sentiment forcément partagé par celles et ceux indignés par la mort du Spitz loup. « Nombreux sont ceux à l’avoir vu accélérer et foncer volontairement sur le chiot », commente un internaute sur la page Internet.

Une page dont la fréquentation de ces dernières heures témoigne, que les violences envers les animaux domestiques, restent un sujet particulièrement mobilisateur.

viaChiot écrasé au Passage-d’Agen 47 : une plainte déposée – SudOuest.fr.

MEGA URGENT ON A 48H!!!!!!!!!!!!!!!! SOS SOS SOS… – Association Droits de Vivre

MEGA URGENT ON A 48H!!!!!!!!!!!!!!!!
SOS SOS SOS SOS SOS
AIDEZ NOUS SVP!

GROS SOS on a jusqu'au 31/07 dernier délai!!!!!!!!!!
AIDEZ KAISER A REJOINDRE SA FAMILLE!

La famille fait un bout du covoit il manque LOUVIERS 27 A VIMOUTIERS 61 (1h20)

Nous ne pouvons payer le covoit en revanche tous les frais engendrés peuvent faire l'objet d'un reçu fiscal qui vous permettra de les déduire de vos impôts à hauteur de 66%.

Contact:
mp
email dogo-lounablue@hotmail.fr
tel 06 43 85 89 26

GROS SOS on a jusqu’au 31/07 dernier délai!!!!!!!!!!
AIDEZ KAISER A REJOINDRE SA FAMILLE!

La famille fait un bout du covoit il manque LOUVIERS 27 A VIMOUTIERS 61 (1h20)

Nous ne pouvons payer le covoit en revanche tous les frais engendrés peuvent faire l’objet d’un reçu fiscal qui vous permettra de les déduire de vos impôts à hauteur de 66%.

Contact:
mp
email dogo-lounablue@hotmail.fr
tel 06 43 85 89 26

viaMEGA URGENT ON A 48H!!!!!!!!!!!!!!!! SOS SOS SOS… – Association Droits de Vivre.

Droits de Vivre | Animal Web Action

Droits de Vivre | Animal Web Action.

Previous Older Entries Next Newer Entries

%d blogueurs aiment cette page :