Le Limousin touché par la violence envers les animaux – France 3 Limousin

Le Limousin touché par la violence envers les animaux – France 3 Limousin.

Montbard : un chaton jeté vivant au fond d’une poubelle

Montbard | Montbard : un chaton jeté vivant au fond d’une poubelle – Le Bien Public.

Deux chiens sauvés hier à Paris pendant une manifestation anti-chasse

Deux chiens sauvés hier à Paris pendant une manifestation anti-chasse.

Une centaine de personnes rassemblées à Strasbourg pour dire non aux euthanasies pratiquées à la SPA

Un lâcher de ballons a été réalisé par les manifestants. Photo DNA-Antoine Bonin

Un lâcher de ballons a été réalisé par les manifestants. Photo DNA-Antoine Bonin

Une centaine de personnes se sont rassemblées place Kléber à Strasbourg ce samedi en début d’après-midi. Elles ont dénoncé la politique d’euthanasie massive pratiquée selon elles à la Société protectrice des animaux (SPA) de Strasbourg depuis l’entrée en fonction de la nouvelle équipe en mai dernier.

Notez l’article

Munis de ballons noirs (pour les animaux euthanasiés) et verts (pour l’espoir), les manifestants ont distribué des tracts avec des photos de chats et de chiens morts aux passants. Ils ont également fait signer leur pétition qui a déjà réuni près de 3.000 signatures pour demander l’ouverture d’une enquête sur le fonctionnement de la SPA de Strasbourg.

Outre les euthanasies injustifiées, de nombreux anciens bénévoles ont voulu protester contre les nouvelles règles internes instaurées au printemps. Ils critiquent en particulier la réduction du nombre de cages individuelles au profit d’enclos communs, mais aussi la mise en place de règles d’hygiène moins strictes.

Article à lire demain dans les pages Région des DNA.

viaFil Info | Une centaine de personnes rassemblées à Strasbourg pour dire non aux euthanasies pratiquées à la SPA.

Tours: Un tortionnaire de chats condamné à six mois de prison, dont trois ferme

Le tribunal correctionnel de Tours a condamné ce vendredi un homme de 24 ans à 6 mois de prison, dont trois mois ferme pour avoir commis des actes de cruauté envers deux jeunes chats en mars 2014.

Le tribunal lui a aussi interdit de posséder un animal. Il l’a condamné en outre à payer 3.429 euros pour préjudice moral à la vingtaine d’associations de défense des animaux qui s’étaient portées partie civile, dont la Fondation 30 Millions d’Amis, la Fondation Brigitte Bardot et la SPA.

Plus le droit de détenir un animal

«Nous sommes satisfaits de ce jugement. Satisfaits qu’il soit reconnu coupable. Et qu’il n’ait plus le droit de détenir un animal», a commenté Gaëlle Gacquer, présidente de l’association Félin pour l’autre, qui avait révélé l’affaire. Déjà incarcéré à Orléans pour d’autres faits, l’accusé n’avait pas été extrait de sa cellule pour assister au prononcé du jugement. Le parquet avait réclamé une peine de sept mois de prison, dont trois mois ferme.

En mars 2004, l’association Félin pour l’autre avait confié deux jeunes chats à un couple demeurant à La Riche, dans la banlieue de Tours. Quelques jours plus tard, la jeune femme adoptante la recontacte pour signaler que Donald (20 mois) et Irma (9 mois) sont très mal-portants. Le 31 mars, Mme Gacquer faisait passer des radios à la jeune chatte. Elles devaient révéler de multiples fractures des côtes, de la colonne vertébrale, de la queue ainsi qu’un décollement de la peau.

Irma ne se remettra pas des sévices subis.  Même sort pour Donald qui mourra après de «violents coup portés sur l’arrière train», révélés par une autopsie. L’enquête de police devait conclure que le compagnon de la jeune femme, sans emploi, martyrisait les chats en son absence. L’homme a nié cependant toute implication à la barre du tribunal lors de l’audience du 9 septembre dernier.

viaTours: Un tortionnaire de chats condamné à six mois de prison, dont trois ferme – 20minutes.fr.

Abandonné, le chien est sauvé par les pompiers

Les sapeurs ont découvert le toutou, seul depuis plusieurs jours dans un appartement. Ils l’ont redescendu par la grande échelle, rue Victor Hugo à Alençon.

Ce matin, vers 9 h, les policiers d’Alençon reçoivent l’appel d’un homme qui habite rue Victor-Hugo. Il s’inquiète de ne pas voir son voisin depuis plusieurs jours. D’autant plus que le chien du dit voisin ne cesse depuis d’aboyer. Le commissariat appelle les pompiers, et tout le monde se rend sur place. La grande échelle est déployée et les sapeurs passent par la fenêtre de l’appartement, situé au 6e étage.

Là, ils découvrent le chien, seul, sans doute depuis une dizaine de jours. Le toutou est pris en charge et ramené sur la terre ferme via la grande échelle. Il a été confié à une association de protection des animaux.

Une procédure d’abandon, voire de maltraitance envers animaux, va être engagée contre son propriétaire, qui n’avait pas été retrouvé ce lundi après-midi.

viaFait divers à Alençon. Abandonné, le chien est sauvé par les pompiers.

SAINT-VALERY Une manifestation contre le martyre des lévriers en Espagne

Ce dimanche 12 octobre, Élisabeth Ossart, déléguée régionale de l’association nationale Lévriers sans frontières a mené une action de sensibilisation dans les rues de Saint-Valery-sur-Somme sur le martyre que subissent les chiens lévriers en Espagne.

le groupe a parcouru les rues de Saint-Valery pour sensibiliser le public au traitement infligé aux lévriers en EspagneCPicard

De nombreux adhérents et sympathisants se sont associés à cette marche. L’association s’est fixée pour objectif de médiatiser le martyre des lévriers « galgo » auprès du grand public afin d’obtenir une loi interdisant la chasse avec les lévriers ou les courses de lévriers. Il faut en effet savoir que, par tradition en Espagne, les chiens qui auront déshonoré leur maître lors d’une course ou d’une partie de chasse mourront par pendaison par la « technique du pianiste » (le chien est pendu de façon à ce que ses pattes arrières touchent le sol pour que l’agonie soit plus lente). Les sympathisants, amis des chiens ou non, ont été nombreux à soutenir l’action de cette association encore peu connue.

Renseignements auprès d’Élisabeth Ossart au 06 89 92 80 32 ou par mail elisabeth.ossart.lsj@orange.fr voir également le site www.levriers-sans-frontieres.com

viaSAINT-VALERY Une manifestation contre le martyre des lévriers en Espagne – Région – Le Courrier picard.

Previous Older Entries Next Newer Entries

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 716 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :