Pour survivre, une douzaine de chiens contraints de manger leurs excréments – Fondation 30 Millions d’Amis

A Montagnac-sur-Auvignon (47), 12 chiens ont été libérés par la Fondation 30 Millions d’Amis et l’association ARPA du sous-sol dans lequel ils étaient retenus prisonniers. – Ces pauvres animaux n’ont connu qu’une vie misérable.

Source : Pour survivre, une douzaine de chiens contraints de manger leurs excréments – Fondation 30 Millions d’Amis

Publicités

Ce chien avait été jeté du 3e étage : César cherche une famille – lunion.fr

César, un yorkshire jeté du 3e étage en mai à Châlons-en-Champagne, est à l’adoption au refuge.

Source : Ce chien avait été jeté du 3e étage : César cherche une famille – lunion.fr

Encore 7 chiens de chasse secourus – Fondation 30 Millions d’Amis

La Fondation 30 Millions d’Amis a organisé et financé le sauvetage de 7 chiens de chasse détenus dans de mauvaises conditions à Bedenac (17). Placés au refuge de Haute-Gironde (33), ils ont besoin de familles d’accueil. – Sortis pour la cha

Source : Encore 7 chiens de chasse secourus – Fondation 30 Millions d’Amis

Qui veut adopter Minikit le chiot victime de violences ? – 09/03/2017 – La Nouvelle République Vienne

Le refuge SPA lance un appel à candidatures pour adopter Minikit, une jeune chienne âgée de 3 mois, retrouvée en piteux état mi-janvier à Naintré.

Source : Qui veut adopter Minikit le chiot victime de violences ? – 09/03/2017 – La Nouvelle République Vienne

Portes ouvertes dans les SPA de la région : venez adopter! – France 3 Centre-Val de Loire

Ce week-end venez adopter une petite bestiole dans les SPA de la région.

Source : Portes ouvertes dans les SPA de la région : venez adopter! – France 3 Centre-Val de Loire

Saint-Prix : adoptez une poule maltraitée – Le Parisien

Bénédicte Agoudetsé
Issues d’un élevage de 200 000 volatiles maltraités épinglé dans le Loiret par une association de défense des animaux, 10 poules vont etre recueillies et soignées à Saint-Prix. Adoptées par des habitants, elle réduiront le traitement de leurs déchets alimentaires. (DR.)
Bénédicte Agoudetsé
Saint-PrixPoulesécologieEnvironnementMaltraitance

Martyrisés dans un élevage en batterie de l’Ain, il y a quelques semaines encore, ces volatiles vont connaître des jours meilleurs, dès septembre, à Saint-Prix, après avoir été soignés pendant cinq semaines par la ferme pédagogique Roz de Tessancourt-sur-Aubette (Yvelines).

Ce dimanche matin, le maire Jean-Pierre Enjalbert, lors d’une réunion d’information et de sensibilisation à l’environnement, va proposer aux habitants de les adopter, afin de développer l’activité des 15 poulaillers verts lancés en 2013 à Saint-Prix. Le principe est simple : hébergés par des habitants, ces animaux permettent, en ingérant épluchures ou restes de nourriture, de traiter écologiquement les déchets alimentaires. « Deux poules dans un jardin réduisent en moyenne les poubelles de 12 kg par mois, soit 140 kg annuels de déchets », explique LoIs Pasquier, chargé de mission environnement de la ville.

C’est l’association L 214 de défense des animaux qui a sauvé ces poules en plaçant une caméra cachée dans l’élevage GAEC du Perrat, près de Villefranche-sur-Saône, depuis sanctionné et fermé, et en dévoilant au grand jour les déplorables conditions d’élevage de 200 000 poules. La ferme Roz en a recueilli 70.

em>Rendez-vous ce dimanche, 10 heures, miellerie Maison de la Nature, 43, boulevard Armand Hayen à Saint-Prix.

  leparisien.fr

Source : Saint-Prix : adoptez une poule maltraitée – Le Parisien

Le coeur sur la patte – 30/06/2016 – La Nouvelle République Indre

Source : Le coeur sur la patte – 30/06/2016 – La Nouvelle République Indre

Portes ouvertes au refuge SPA – 24/06/2016 – La Nouvelle République Vienne

Source : Portes ouvertes au refuge SPA – 24/06/2016 – La Nouvelle République Vienne

Le coeur sur la patte – 17/06/2016 – La Nouvelle République Indre

Source : Le coeur sur la patte – 17/06/2016 – La Nouvelle République Indre

Vous pouvez adopter une poulette pour 4 euros – Var-Matin

Les 300 poulettes de Puget se sont fait attendre. Elles ont fini par débarquer de nuit.

Les personnes présentes heureuses de sauver ces poulettes.
M. A.
Venus des quatre coins du département et même des Alpes-Maritimes, les adoptants et familles d’accueil attendaient ces belles « Gallus gallus domesticus ».

Simples particuliers, souvent membres d’associations de défense des animaux, ils ont répondu à l’appel lancé sur les réseaux sociaux par Stéphanie Valentin, organisatrice avec Martine Crevant de ce sauvetage animalier.

Chaîne de solidarité

Le 25 mai dernier, l’association L214 rendait publique une vidéo montrant les conditions de vie désastreuses de 200.000 poules d’élevage en batterie produisant des œufs pour la marque Matines et distribués par différentes grandes surfaces bien connues.

Cet élevage était, depuis plusieurs années, dans le collimateur des autorités sanitaires et faisait l’objet de plusieurs plaintes de riverains.

Néanmoins, il poursuivait son activité.

Suite à ces nouvelles révélations, la préfecture de l’Ain annonçait le retrait de l’agrément d’exploitation… mais du même coup la mort imminente de ces 200.000 poules retenues actuellement dans des conditions dramatiques.

C’est là qu’interviennent nos sauveteurs locaux. En participant à cette formidable chaîne de solidarité pour l’adoption de ces poules condamnées, 20.000 poules ont été déjà été adoptées sur toute la France. Une belle mobilisation.

Achetées 2,50€ pièce à l’éleveur – business oblige, il les vend désormais avant l’obligation imminente de les abattre – ce à quoi il faut ajouter 1,50€ de participation aux frais de transport, elles sont revendues 4e. Et voilà ! une poule heureuse dans votre jardin.

Elle mangera jusqu’à 150 kilos de déchets par an et vous pondra des œufs frais.

Sandra et Séverine se sont inscrites et sont descendues de Rocbaron pour chacune accueillir 10 poules chez elles. Aux côtés de leurs autres animaux, elles vont avoir droit à une retraite bien méritée!

Walter, Fabrice et les autres

Walter, des Arcs, est relais d’accueil, il est venu chercher plusieurs poules et va les garder chez lui le temps que les familles aménagent aux normes leurs futurs poulaillers et les adoptent définitivement. Fabrice, lui, est venu de Fréjus avec son voisin. Ils repartiront avec 20 poulettes. « C’est l’occasion de tous se connaître en chair et en os après avoir conversé sur le réseau social, d’échanger… Autour des poules pondeuses rescapées ».

Cette action, suivie par L214, la SPA, la Fondation 30 millions d’amis, la Fondation assistance aux animaux, la fondation Brigitte Bardot, l’Ooba, Dignité Animale, le refuge GroinGroin et le collectif des riverains Bien vivre à Fareins est loin d’être terminée.

Source : Vous pouvez adopter une poulette pour 4 euros – Var-Matin

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :