Chasse à courre : une ancienne veneuse « repentie » témoigne

Sous le feu des projecteurs depuis plus d’un an, la chasse à courre, méthode de chasse jugée cruelle par les associations de défense des animaux, croule sous les critiques. Les actions de terrain pour contrer la pratique se multiplient dans toute la France. La lettre ouverte d’une ancienne veneuse envoyée à l’association locale AVA Chantilly (Abolissons la Vènerie Aujourd’hui) et dans laquelle elle explique pourquoi elle abandonne la pratique, offre un regard inédit depuis l’intérieur de la pratique. « Je viens d’une famille de chasseurs. J’ai tenu un fusil dès mes sept ans, et chassé à courre au Royaume-Uni durant mon adolescence. Chasse « raisonnée », où seuls les animaux porteurs de tares génétiques étaient sélectionnés, afin de garder les hardes saines. était courant, et les curées de l’ordre d’une chasse sur cinq seulement. Si la sensation de suivre la voie était étourdissante, car oui l’ensemble, voilà ce qui est magique en vénerie, tout ce qui concernait le fait de pourchasser

Source : Chasse à courre : une ancienne veneuse « repentie » témoigne

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :