La rage de tuer | Le Club de Mediapart

Vènerie sous terre A l’heure où l’opinion publique évolue et prend conscience du caractère sensible de l’animal, où la nature se meurt, où les philosophes pensent, enfin, la condition du vivant, quelques milliers de tortionnaires s’adonnent, avec la caution lâche des préfets et des politiciens, à une forme de chasse dont la nocivité et la cruauté atteignent des paroxysmes.

En avril et mai, pour assouvir leurs pulsions de tuer, piégeurs et chasseurs s’amusent à introduire des chiens dans des terriers abritant des familles de blaireaux, en période de reproduction. Pendant que les chiens mordent les blaireaux acculés au fond du terrier, les tortionnaires creusent le sol et finissent par atteindre leurs victimes ensanglantées qu’ils saisissent avec des pinces métalliques et achèvent à la fourche.

 

Les décideurs administratifs, les politiciens, veulent ignorer la barbarie insondable de cette « vénerie sous terre » et feignent d’invoquer la « gestion », la « régulation », des populations de blaireaux. Nous savons que la méchanceté, l’inaccessibilité à la compassion, l’hypocrite tolérance à la souffrance d’autrui lorsque des alibis ouvrent la porte à la férocité, caractérisent l’espèce humaine.

 

Et pourtant, s’il fallait faire un jour le procès de NUREMBERG des criminels contre nature, combien de décideurs auraient à répondre, « qu’ils ne savaient pas » ? L’horreur de ces pratiques insulte à la dignité des hommes. Prendre son plaisir à tuer révèle le sadisme. Ajouter le raffinement dans la cruauté fait peur: le nazisme est déjà en place à l’Assemblée Nationale et au Sénat, nul besoin d’un FN.

 

Qu’ils sont minables ces politiciens à genoux devant l’arriération du lobby chasse pendant que la faune s’éteint !

 

Source : La rage de tuer | Le Club de Mediapart

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Françoise Bourdois
    Avr 12, 2016 @ 21:13:34

    que des criminels ces connards se ne sont que de la vermine les pires nuisibles que notre terre porte c’est décevant de voir la déchéance humaine a ce stade le genre humain me dégoute au plus haut point

    J'aime

    Réponse

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :