Orange | Vingt-quatre brebis et agneaux massacrés à coups de bâton

C’est une scène d’une rare violence qui s’est jouée ce week-end dans une étable perdue au milieu des champs, en périphérie d‘Orange.

Les enfants d’un éleveur d’ovins ont découvert l’horreur, ce dimanche matin, en poussant la porte du bâtiment agricole. Au sol, dans une marre de sang, gisaient vingt-quatre brebis et agneaux. Tués à coups de pelle, de morceaux de bois ou de batte de base-ball.

Les bêtes gisaient dans une marre de sang

Des policiers du commissariat de la cité des Princes sont chargés de mettre un nom sur ceux qui sont à l’origine de ces faits d’une barbarie peu commune.

L’enquête est ouverte pour “actes de cruauté envers un animal captif ou domestiqué”.

« Mes animaux ont été battus à mort. C’est un carnage »

« Mes animaux ont été battus à mort. C’est un carnage. C’est un acte inqualifiable.

Sur un troupeau de cent dix bêtes, vingt-quatre en moins, ça fait un grand vide » confie l’éleveur orangeois.

L’homme a déposé plainte auprès du commissariat. Et l’affaire est considérée comme particulièrement sensible.

Mais les forces de l’ordre se sont refusées de faire le moindre commentaire à ce stade des investigations. Ils cherchent toujours à établir le mobile d’un tel acte de cruauté. L’éleveur a-t-il été victime d’une vengeance ? Ou s’agit-il d’un acte gratuit ?

« Ça a vraiment été fait dans le but de me nuire »

L’agriculteur a estimé son préjudice à environ 4000 euros.

« La plupart des agneaux abattus étaient destinés à une prochaine commercialisation. Et je ne compte pas les brebis qui allaient agneler. Ça a vraiment été fait dans le but de me nuire ».

Hier soir, l’éleveur attendait les résultats des analyses effectuées sur ses animaux.

Par Eugénie MOURIZARD

viaOrange | Vingt-quatre brebis et agneaux massacrés à coups de bâton.

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Michele Guerin
    Fév 21, 2014 @ 08:54:26

    quelle cruauté et on dit mort au loup
    qui est le plus meutrier ?

    J'aime

    Réponse

  2. Nadia Poupon
    Fév 21, 2014 @ 11:07:11

    Epouvantable !!! Cependant, je ne comprendrai jamais que ces éleveurs laissent leurs animaux dehors la nuit. C’est en effet la nuit que tous les malheurs leur arrivent, sans compter le froid. Ils sont coupables de non protection.

    J'aime

    Réponse

  3. Fatiha Tafraoui
    Fév 22, 2014 @ 04:07:45

    ils auraient dû voler les animaux plutôt que de les tuer !!!

    J'aime

    Réponse

  4. Nadia Poupon
    Mar 14, 2014 @ 12:03:07

    Ce qui me choque le plus, ce n’est pas la souffrance des brebis et des agneaux qui attriste davantage l’éleveur, mais les 4000 € perdus ! Encore une banalisation des horreurs de l’élevage d’animaux sensibles considérés comme de la viande sur pattes, et non comme des êtres à part entière…

    J'aime

    Réponse

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :