VILLENEUVE-SUR-YONNE (89500) – Une jument et un âne secourus par la SPA

Plus inquiet que têtu, l'âne a eu quelques difficultés à rentrer dans le van qui l'a conduit vers son refuge. - RICHARD Olivier

Plus inquiet que têtu, l’âne a eu quelques difficultés à rentrer dans le van qui l’a conduit vers son refuge. – RICHARD Olivier

La SPA de l’Yonne a pris en charge, hier, à Villeneuve-sur-Yonne, une jument et un âne. Mal entretenus, les animaux divaguaient régulièrement dans la commune.

Opération sauvetage, hier après-midi, chemin du Saucil, à Villeneuve-sur-Yonne. Des bénévoles de la SPA de l’Yonne sont venus chercher une jument et un âne en piteux état. Les deux équidés sont sales, ont les pieds « en babouche » – la corne a trop poussé – et sont affamés. Ils sont chargés dans un van, direction un endroit secret où ils seront choyés. « Ils vont être vus rapidement par un vétérinaire et par un maréchal-ferrant, annonce Véronique Guint, présidente de l’association de protection des animaux. Nous n’avons trouvé aucun matricule, ni aucune puce. Il y a de toute évidence un manque d’entretien. »

Les animaux cherchaient à mangerL’alerte a été donnée au début de mois, par des voisins du terrain où se trouvaient les animaux. La jument venait régulièrement chez eux pour chercher de la nourriture. Elle s’est ensuite mise à divaguer dans les rues. La clôture du terrain, complètement avachie, n’est plus en mesure de retenir la comtoise et l’âne, qui cherchent à manger autre chose que le fourrage de mauvaise qualité étalé par terre.

Un arrêté municipalJeudi, le maire de Villeneuve-sur-Yonne a pris un arrêté autorisant la SPA à prendre en charge les animaux. Le document stipule que « depuis le 16 septembre, la police municipale récupère le cheval et l’âne en divagation sur la voie publique, malgré les demandes de remettre en état la clôture de la prairie où se trouvent les animaux. Il appartient au maire de prendre toutes les dispositions pour la santé et le mauvais entretien des animaux, afin d’éviter qu’ils créent un accident sur le domaine public, ainsi que sur la route de chemin de fer qui se trouve à proximité. » Le propriétaire de la jument affirme que les équidés sont atteints d’« une maladie : la fourbure ». Il dit ne pas être propriétaire de l’âne et se l’être vu confié par un autre Villeneuvien, il y a quelques années. Il soutient que les animaux « voient régulièrement le vétérinaire ». « Faux, rétorque la SPA. Aucun vétérinaire n’est passé depuis trois ans. »

Concernant le terrain, l’homme dit être « seulement locataire » et affirme que c’est au propriétaire d’entretenir la clôture. Il a pourtant commandé lui-même une clôture électrique, qui lui a été livrée hier après-midi, alors que nous le rencontrions.

Olivier Richard
olivier.richard@centrefrance.com

viawww.lyonne.fr – Senonais – VILLENEUVE-SUR-YONNE (89500) – Une jument et un âne secourus par la SPA.

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :