» Notre emploi est peut-être menacé par une fermeture de la centrale, mais en attendant, c’est notre sécurité qui est en jeu.  » – la phrase

Les arrêts de tranches font travailler des prestataires. Les arrêts de tranches font travailler des prestataires. – (dr)

Daniel Luengo, monteur d’échafaudages, est intervenu à de nombreuses reprises, cette année, sur la centrale de Saint-Laurent. Ce prestataire ne mâche pas ses mots sur les conditions de travail des sous-traitants de l’industrie nucléaire française. « Nous dénonçons des problèmes de sécurité à l’intérieur des centrales. Au-delà de la question  » Pour ou contre le nucléaire  », nous voulons mettre l’homme au centre de la sûreté des installations. Aujourd’hui, tout est devenu une course au fric. On voit la décadence : il faut aller de plus en plus vite avec moins de personnel. La longueur des arrêts de tranche a été réduite. L’objectif est de stopper le moins possible la centrale, car ça coûte cher. Bientôt, nous devrons intervenir quand elle continuera de fonctionner, sans connaître tous les risques. Un agent prestataire est suivi médicalement, le temps de son intervention à la centrale, mais après, c’est fini. »

http://www.ma-zone-controlee.com

viaNouvelle République :  » Notre emploi est peut-être menacé par une fermeture de la centrale, mais en attendant, c’est notre sécurité qui est en jeu.  » – la phrase.

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :