» L’Indre ne veut pas être une poubelle nucléaire  » – environnement

Neuvy-Pailloux. Le collectif citoyen est inquiet sur les risques du projet de stockage de déchets radioactifs. Il demande une réunion publique.

Les opposants estiment qu’il n’y aura pas seulement des éléments radioactifs d’aiguilles de compteurs et de montres (pour les rendre fluorescentes). – (dr)

Une réunion ne suffira pas à balayer les doutes sur le projet de stockage de déchets radioactifs sur le site de la 12 e Bsmat (NR du 29 novembre). Cependant, hier soir, à Châteauroux, Monique Lajonchère, d’Europe Ecologie-Les Verts, a été explicite : « Par deux fois, il y a déjà eu des tentatives de ramener des déchets dans l’Indre, l’actualité de Neuvy nous oblige à travailler sur ce dossier et l’Indre est à nouveau regardé pour l’installation d’une poubelle nucléaire ».
Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), ainsi que des citoyens présents, sont d’accord sur l’urgence d’une action d’autant que l’avis d’enquête publique prend fin le 5 janvier 2012. Pierre Morizet, maire de Luzeret, explique avoir « rencontré le commissaire enquêteur qui m’a dit qu’il y avait un petit dossier de dix pages qui résumait tout ».
Certains, qui se sont présentés à Neuvy-Pailloux, dénoncent : « Le rôle du commissaire enquêteur est de rester neutre et de ne pas intervenir pour nous rassurer ». Le Collectif citoyen pour des alternatives au nucléaire estime qu’« il existe de fortes raisons d’être inquiet car cela pose les problèmes d’éventuelles pollutions de l’eau ou de l’air et les impacts de plusieurs produits radioactifs ne sont pas quantifiés ».
« Nous ne pouvons admettre tant d’incertitudes dans ce projet d’entreposage de déchets présentant une dangerosité avérée pour les riverains », assure Europe Écologie.

 » Cela deviendra un dépôt permanent  »

Bien des questions ont été posées : « Cela risque de devenir un dépôt permanent et après, plus personne ne pourra vendre sa maison à Neuvy ou personne ne voudra y venir ». Le collectif a trouvé un consensus : « Il faut une réunion publique, avec le maire, les militaires et les habitants ». Il sera difficile de convaincre mais, paraît-il, Greenpeace est déjà averti.

Jacky Courtin

viaNouvelle République :  » L’Indre ne veut pas être une poubelle nucléaire  » – environnement.

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :