Les daims mangent ses salades il les piège avec des collets –

Celle-l’Evescault

Aforce de voir les salades et les carottes de son potager de 1.500 m 2 dévorées par les daims, Robert s’est résolu à employer les grands moyens. Il a posé des collets.
En février dernier, ce retraité de 68 ans a été dénoncé. Des chasseurs sont tombés sur un daim piégé dans un collet artisanal. Ils l’ont achevé pour abréger ses souffrances.

 » Les daims ne sont pas des nuisibles  »

« Ça faisait trois ans que ça durait », raconte Robert devant le juge du tribunal d’instance. « La quatrième année, la colère m’a pris. Je ne vais pas les nourrir pour rien. Le propriétaire du terrain où sont les daims, il est jamais là, il est en Afrique. Il y en a toujours des daims qui circulent. »
Interrogé par le magistrat, le retraité reconnaît avoir testé les boules de naphtaline pour éloigner les daims. Mais à la longue, les petits sachets à 8 € de naphtaline coûtent cher. « Il faut en mettre tous les sept à huit mètres, c’est efficace, mais ça ne dure que trois semaines ! »
Le procureur fait la leçon à Robert sur l’air de « ça ne se fait pas ça, Monsieur, les daims ne sont pas des nuisibles ». Il requiert une peine d’amende contre lui. Le tribunal condamne Robert à deux amendes de 100 €. Il regagne sa place soulagé. « Ça va », lâche-t-il en retrouvant sa femme. Il risquait jusqu’à deux fois 1.500 € d’amende.

viaNouvelle République : Les daims mangent ses salades il les piège avec des collets –.

Laissez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :